This page is not available in your language, please, choose yours

Bilan 08-09 : mai - désillusions...

Publié le 9 juillet 2009
Bilan 08-09 : Mai - Désillusions...

En attendant les nombreux matches amicaux que va disputer le club parisien, PlanètePSG vous propose de faire une rétrospective sur la saison du PSG. Voici le dernier volet avec une fin de saison bien particulière…

» Les préparatifs



Encouragés par un bon nul obtenu à Lyon, les Parisiens abordaient la dernière ligne droite plein d'entrain. A l'affût d'un faux pas des Gones, le club de la capitale pouvait ravir la troisième place, qualificative pour la Ligue des Champions. Mais il ne va jamais parvenir à profiter de la situation…



» Les performances



Face à Rennes le 3 mai, le PSG passe à côté de son match. Malgré une triple occasion du duo Luyindula-Clément à l'heure de jeu, les Parisiens s'inclinent sur un csc de Sakho. Un revers qui laisse apparaître un manque de fraîcheur mais surtout de combativité des joueurs parisiens.



Pas au mieux, la vie du club parisien va subir un énième rebondissement avec le départ annoncé de Le Guen, non reconduit, le 5 mai. Entre Pro-Le Guen et Anti-Le Guen, le groupe est divisé et cela ne va pas aider à mobiliser les troupes dans la dernière ligne droite. Même si Paris l'emporte au Mans (0-1), grâce à un but de Kezman, profitant de la blessure de Hoarau pour être aligné, les Franciliens vont retomber dans leurs multiples travers face à Auxerre trois jours plus tard. En verve, les Bourguignons vont livrer une belle opposition aux Parisiens et finalement l'emporter (2-0), sur un csc de Camara et un but somptueux de Jelen, dans un angle fermé. Le nouveau csc, de Mignot cette fois-ci, en fin de partie donnera un minime espoir au PSG. Mais Kezman ratera la balle d'égalisation dans la foulée. Néanmoins, au vu de la physionomie du match, cela n'aurait pas été mérité tant les hommes de Le Guen ont paru bien timorés.



Alors qu'on parlait de Ligue des Champions il y a peu, l'ensemble des protagonistes ont modifié leur discours et on évoque beaucoup plus l'Europa League avec cette quatrième place à conserver. A Valenciennes, face à la formation d'Antoine Kombouaré, annoncé comme nouvel entraîneur parisien et qui déclare vouloir "taper le PSG", on peut voir un Paris combatif lors de la première période. L'ouverture du score de Kezman, décidément en forme, est somme toute logique. Mais en deuxième période, les visiteurs vont déjouer et une énième petite bourde de Landreau offrira finalement la victoire à VA (2-1). Les temps sont durs pour le club de la capitale qui s'incline pour la deuxième fois consécutive. Pour le dernier match, l'heure est à la remobilisation.



Face à Monaco, il faut absolument l'emporter. Car avec un concours de circonstances favorables, le PSG pouvait se qualifier pour l'Europa League de manière directe en se positionnant à la 4eme place de Ligue 1. Toulouse fera nul face à Lyon (0-0) et Lille vaincra Nancy (3-2). En cas de succès face aux hommes de Rocher, les Parisiens pouvaient se hisser en quatrième position. Les meilleures occasions seront cependant Monégasques sans qu'ils ne parviennent à concrétiser. Paris pousse dans le dernier quart d'heure. Les entrées de Hoarau et Chantôme amènent plus de consistance au jeu parisien. Mais le score ne se débloquera pas malgré une terrible occasion d'Armand dans les arrêts de jeu qui trouvera la barre ! Un 0-0 bien triste qui s'achève sous les sifflets nourris d'un Parc encore comble. Les supporters auront été exemplaires tout au long de la saison mais on ne peut pas en dire autant des joueurs…





» L'ambiance



La fracture entre le public et les joueurs se poursuivra le lendemain lors du Jubilé de Pedro Pauleta. De nombreux sifflets accompagneront leurs passes, notamment Rothen bien visé. Le Jubilé sera quant à lui réussi, devant plus de 35 000 spectateurs. Une meilleure manière de fêter le meilleur buteur de l'Histoire du club parisien. Ayant conservé tous ses cadres, le PSG peut maintenant nourrir des ambitions pour la saison à venir. Délestés de Coupe d'Europe, les Parisiens n'auront pas d'excuse et devront se montrer à la hauteur de la déception engendrée en ce soir du 30 mai 2009…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bilan, club, mai

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement