This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : que c'est cruel pour paris... (après-match)

Publié le 20 septembre 2009
Ligue 1 : Que c'est cruel pour Paris... (Après-match)

Au terme d'une grosse prestation, peut-être l'une des meilleures depuis longtemps, le PSG ne concède que le nul face à Lyon (1-1). Gomis, buteur lyonnais, était hors-jeu mais l'arbitre n'a rien vu et Paris perd deux points très importants. Le club de la capitale est désormais 6eme de Ligue 1, à cinq points du leader bordelais.

» Tactique des équipes :



PSG : Avec l'absence de Sessegnon, suspendu, Kombouaré a décidé d'aligner un 4-3-3, positionnant en milieux axiaux, Clément et Jallet, devant Makelele. Luyindula et Giuly entouraient donc Hoarau en attaque.

Lyon : 4-3-3 également, avec la titularisation de Delgado en attaque, Makoun au milieu et Clerc en latéral droit, laissant Gomis, Pjanic et Réveillère sur le banc.



» Une somptueuse première période !



Dès le coup d'envoi, Paris était dans le coup. Dès la première minute, Clément sollicitait un Lloris déjà vigilant. Les Parisiens laissaient le ballon aux Lyonnais pour mieux jaillir en contre. Ce qu'ils faisaient à merveille. Jallet n'appuyait pas assez sa tentative (7e), tandis que de l'autre côté, le coup franc de Källström fuyait le cadre (9e). Dans cet exercice, Ceará était beaucoup plus adroit mais tombait sur un Lloris impérial qui déviait sur la barre, avant qu'il ne soit supplée par Cissokho, qui sauvait sur sa ligne une reprise de la tête de Hoarau filant au but (22e) ! Mais les acharnés parisiens allaient ensuite trouver la récompense de leurs efforts. Giuly perdait un premier duel avec le portier lyonnais. Il récupérait et permettait à Luyindula de servir Clément, auteur d'une belle déviation pour Hoarau. Le Réunionnais ratait sa frappe, ce qui profitait à Giuly, buteur à la limite du hors-jeu (1-0, 22e) !



Les Rhodaniens étaient assommés et Joël Bats se voyait ordonner de quitter sa zone pour avoir trop contesté la décision, pourtant logique, de valider le but. Les Franciliens continuaient de séduire sur les contres, qu'ils achevaient mal cependant. Avant la pause, Lyon était tout près de glacer un Parc bouillant mais Coupet s'envolait parfaitement sur le coup de tête de Lisandro (45e).



» Paris continue sur sa lancée… avant le coup de poignard



Pendant longtemps, cette seconde période augurait du meilleur mais aussi du pire. Car Paris laissait encore passer l'occasion de faire le break. Mais Lloris était le grand homme de ce match en étant impérial sur des essais de Hoarau (52e, 68e) et Giuly (53e). Lyon ne se montrait que par bribes avec un pied trop ouvert pour Lisandro (58e), une tête de peu à côté pour Makoun (78e), et une nouvelle tentative de Lisandro, sur laquelle Coupet était impérial.



Mais avec l'OL, gare à l'arbitrage ! Sur une perte de balle de Chantôme, Cissokho envoyait le ballon pour Lisandro qui déviait pour Gomis, hors-jeu mais buteur égalisateur (1-1, 86e) Les Parisiens ne protestaient pas mais il y avait de quoi à la vue du ralenti. Une tête trop enlevée de Hoarau, sur coup franc (89e), était la dernière occasion d'espérer pour le PSG. Au terme d'une des plus belles prestations parisiennes depuis longtemps, l'équipe de la capitale ne prend qu'un point. Que c'est cruel…



» D'éternels regrets



Toute l'équipe est à louer pour son état d'esprit, sa combativité et le parfait quadrillage du terrain. Car dans son 4-3-3, Paris a livré une grosse prestation, étant présent sur toute la largeur du terrain pour contrer les Rhodaniens. Mais avec un Hoarau plus efficace, ou plutôt un Lloris moins présent, la bande à Kombouaré l'aurait surement emporté. Car le Réunionnais, bien qu'indispensable dans le jeu, n'a pas pu marquer ce but si important pour débloquer son compteur cette saison. Autour de lui, tout le monde est à créditer d'une bonne prestation. Espérons juste que ces deux points de perdus ne replongeront pas dans le doute les Parisiens…



Dans trois jours, à Boulogne, il faudra remettre le bleu de chauffe en Coupe de la Ligue. Difficile retour sur terre avec ce déplacement dans le Nord. Mais Paris va devoir montrer son caractère dans les semaines à venir, avec pour objectif d'accrocher impérativement un succès à Lorient, samedi prochain.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement