This page is not available in your language, please, choose yours

Patrice clerc aurait dû prendre la présidence

Publié le 29 septembre 2009
Patrice Clerc aurait dû prendre la présidence

Membre du Conseil de Surveillance depuis le 9 septembre dernier, Patrice Clerc aurait dû être le nouveau Président du Paris Saint-Germain, mais la création de son entreprise l'a contraint à renoncer à ce poste, nous rapporte RMC.

Les médias l'annonçaient comme le successeur de Sébastien Bazin à la tête du club de la capitale et Clerc ne nie pas l'évidence : "C’est un secret de polichinelle que j’ai été en discussions relativement avancées avec Sébastien Bazin au sujet de la présidence du Paris Saint-Germain".



Néanmoins, l'ancien président d'Amaury Sport Organisation avait d'autres projets : "En ce qui me concerne, j’avais décidé que la création de mon entreprise était importante". Cumuler les deux postes qui nécessitent chacun une grosse présence était irréalisable. Clerc affirme que sans son entreprise de conseil en stratégie et gestion de projets dans le sport, il aurait été nommé : "On ne refait pas l’histoire mais je pense que j’aurais pris la présidence dans le cas contraire. Ce n’est pas quelque chose qu’on puisse refuser. C’est un challenge extrêmement excitant".



Suite à la nomination de Robin Leproux, Patrice Clerc réfute toute idée d'accession à la présidence grâce à son poste au Conseil de Surveillance : "Dire aujourd’hui que mon entrée au Conseil de surveillance est un tremplin vers la présidence voudrait dire que Robin Leproux n’a pas toutes les qualités pour l’assurer dans la durée. Je suis très content de jouer un rôle. Il va falloir apprendre les arcanes de ce club".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : clerc, club

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement