This page is not available in your language, please, choose yours

Coupet - "je rêve de mettre le feu à paris"

Publié le 16 octobre 2009
Coupet - "Je rêve de mettre le feu à Paris"

Grégory Coupet s'est confié au journal "Le Parisien". Le gardien évoque ses ambitions pour le club parisien mais s'étend également à sa vie hors foot.

» Le mauvais bilan comptable

"On a un peu brouillé les pistes avec nos deux derniers nuls à domicile. Mais dans le contenu, ça tient la route, il y a de quoi être confiants pour l’avenir. A condition de prendre les points qui se présentent. Contre Lyon, au bout du compte, nous n’étions pas trop déçus. Alors qu’il fallait l’être car on devait gagner ! Trois déplacements nous attendent. Ça va être costaud mais il faudrait deux victoires. Le plus compliqué sera à Toulouse. Car il peut enclencher beaucoup de choses".



» Coupet toujours ambitieux

"Il faut encore viser le titre. Ça va être dur, c’est sûr, mais le PSG a un rôle à jouer. Le dire, c’est s’imposer une pression dont il faut s’imprégner. Quand j’ai dit en début de saison qu’on visait le titre, j’ai bien vu les sourires dans le vestiaire. Mais je n’ai pas peur de passer pour un con. Je n’ai jamais joué pour être deuxième. Certains dans l’équipe se prennent au jeu des ambitions et c’est bon. C’est peut-être utopique mais je rêve de mettre le feu à Paris".



"Il (Kombouaré) dit ce qu’il pense, où est le scandale ?"



» L'Equipe de France

"Quand je parle des Bleus, je pèse le moindre de mes mots. Je ne veux pas passer pour un aigri. D’abord parce que je ne le suis pas du tout, ensuite parce que je suis au-dessus de ça. Tout le monde sait que j’ai eu des galères en sélection (NDLR : allusion à sa concurrence avec Barthez). Maintenant, j’en suis libéré. Je ne veux pas en parler".



» Le caractère de son entraîneur

"Quand le coach a parlé de claques dans la gueule à propos de Christian Gourcuff, j’ai trouvé ça génial ! Il dit ce qu’il pense, où est le scandale ? Il n’y avait pas de politique, juste de la franchise. Ça venait de ses tripes pour défendre son joueur. Aujourd’hui, dans le foot, si on parle un peu trop franchement, on peut en payer les conséquences. Moi, je fais attention à ce que je dis. Et j’admire la communication de Lloris et Mandanda. Ils se préservent et ils ont bien raison".



» Ses goûts musicaux

"J’aime la nouvelle génération. Ils m’apprennent beaucoup. C’est une génération NBA, qui ne montre pas de stress avant les matchs. Moi, j’ai le masque et j’ai besoin de me concentrer. Quitte à mettre de la musique avant le match, je préférerais Van Halen ou Metallica. Mais pas du rap. Eux, ils mettent ça… Et finalement, ça me permet de découvrir de vrais bons morceaux".



"Travailler sans cesse pour me maintenir au plus haut niveau"



» Un modèle, sa mère

"Le minimum que je puisse faire, c’est travailler sans cesse pour me maintenir au plus haut niveau. Dans la vie, je n’ai qu’un modèle, c’est ma mère. Elle a toujours su se remettre en cause et bosser comme une dingue. Elle travaillait comme VRP puis dans les assurances, les discothèques avant de repartir VRP. Elle a connu des galères, elle a divorcé et elle est toujours là. Moi, mes journées de travail commencent à 9 heures et finissent vers 12 h 30. De quoi devrais-je me plaindre ?"



» Sa vie à Paris

"Je ne regarde jamais un match à la télé. Je ne suis pas le foot, je le pratique. Par contre, je ne rate pas un match de rugby. Je suis déjà allé voir le Stade Français et le Racing. J’admire ces mecs. Ma vie parisienne est banale. Je ne suis pas shopping. J’aime aller voir des spectacles. Récemment, j’ai vu Valérie Lemercier à l’Olympia et Coldplay au Parc, c’était génial !"




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, coupet

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement