This page is not available in your language, please, choose yours

Kombouaré - "refuser la défaite"

Publié le 11 novembre 2009
Kombouaré - "Refuser la défaite"

Interviewé sur le site psg.fr, Antoine Kombouaré est revenu sur la défaite du Paris Saint-Germain à domicile contre Nice tout en évoquant la prochaine rencontre de Ligue 1 au Vélodrome.

La première défaite à domicile :

L'entraîneur du PSG n'a toujours pas vu la déception, dû à la défaite face à Nice, se dissiper et concède que le groupe a encore du travail à fournir, comme celui de préserver un nul lorsque la victoire n'arrive pas à être obtenue : "Il y a des matches, comme celui face à Nice, où l’on sent que c’est compliqué. Nous avons eu pas mal de situations que nous n’avons pu concrétiser. A partir de là, il faut savoir se contenter d’un nul même si cela ne nous satisfait pas".



La hantise du dernier quart d'heure :

Le PSG a encaissé plus d'un but sur deux lors du dernier quart d'heure de jeu. Pour le Kanak, plusieurs raisons peuvent entrer en ligne de compte : "La fatigue, le manque de concentration, la rage qui devrait nous animer pour refuser la défaite… Mais aussi l’envie d’aller chercher la victoire à tout prix, celle qui nous fait aller de l’avant et qui fait que nous sommes moins appliqués sur le plan défensif"



Kombouaré souhaite revoir ces aspects de jeu afin de ne plus commettre de telles erreurs qui ont déjà coûté plusieurs points au club : "Ce sont des choses à corriger parce qu’aujourd’hui on voit le mal que ça nous fait. On y travaille et j’espère qu’on va pouvoir rectifier cela dans les rencontres à venir".



Marseille, en plein doute ?

Les Marseillais, qui ne comptent que trois points de plus que les Parisiens, viennent d'encaisser cinq buts lors du mémorable match Lyon - Marseille (5-5), dont trois en l'espace de dix minutes : "J’essaye de me mettre à la place de l’entraîneur. Après cette rencontre, je serais content que mon équipe ait inscrit cinq buts mais aussi déçu voire inquiet d'en avoir pris cinq, surtout dans ces conditions là (Marseille a encaissé trois buts entre la 81e et la 90e minute). Il faut s’attendre à affronter une équipe qui peut douter", confie Kombouaré.



Néanmoins, l'entraîneur du PSG sait que cette affiche entre les deux clubs rivaux occultera la situation des deux équipes : "Le classico sera un tout autre match. Les Marseillais évolueront chez eux, avec l’appui de leur public et vont vouloir à tout prix faire un gros résultat face à nous. Cela va donc être difficile".



Pour finir, Antoine Kombouaré a regretté que son capitaine, Claude Makelele, soit suspendu pour cette rencontre, en louant son apport : "Il est souvent décisif dans ses choix et peut asseoir son expérience dans ce genre de rencontre. Il apporte sa qualité dans les phases où l’on peut être en difficulté et rassure ses partenaires".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, kombouaré

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement