This page is not available in your language, please, choose yours

Lens : makelele - "une leçon à retenir !"

Publié le 17 décembre 2009
Lens : Makelele - "Une leçon à retenir !"

Auteur d’un match plein contre une équipe visiblement venue au Parc pour chercher le nul, Claude Makelele est revenu dans les colonnes du Parisien sur son but, bien sûr, mais aussi sur sa frustration devant ce résultat décevant.

S’il a avoué qu’il ne se serait pas rendu en conférence de presse si on ne l’y avait obligé, il a toutefois apprécié de revenir sur son but, marqué à la 70e minutes : "Ça fait toujours plaisir de marquer mais j’ai du mal à être vraiment content car ce n’est pas le but de la victoire. Sur l’action, je fais un une-deux avec Mevlut Erding. Je réalise un double contact et ça me réussit Le gardien de Lens est sorti très vite, mais j’ai su frapper le ballon… Et c’est rentré."



Il n’est toutefois pas dupe sur les raisons de la joie particulièrement démonstrative de ses partenaires : "Ils me font le coup à l’entraînement quand j’arrive à marquer. A ce moment-là, ils viennent tous me chambrer. C’est ce qui s’est passé. Je les comprends car je ne leur donne pas souvent l’occasion de me féliciter ! Mais c’est vrai que c’est plutôt agréable de marquer à Paris."



Hélas, son but, qui avait permit à Paris d’ouvrir le score, ne rapporte au final qu’un maigre point, bien insuffisant aux yeux de l’ancien international tricolore : "Je n’ai pas vraiment eu le temps de savourer car Lens a égalisé beaucoup trop vite. C’est vraiment dommage qu’on n’ait pas su maintenir notre avantage plus de quatre minutes. Le plus embêtant, c’est qu’on aurait dû faire bloc. On n’a pas su le faire et nous laissons filer deux points importants. Voilà. Je ne peux donc qu’être déçu..."



Recruté par le PSG pour apporter toute son expérience, le « Sage de Kinshasa » veut trouver dans ce retournement de situation des vertus pédagogiques : "Il y a eu un manque de maturité de notre part. Nous avions envie de bien faire, ce n’est pas le problème. Mais cela nous apprendra. C’est vraiment une leçon à retenir ! Il faut maintenant se servir de ça pour la suite. Il reste deux matchs pour bien terminer l’année. A nous de faire ce qu’il faut."



Et de profiter des périodes de fêtes qui s’annoncent pour conclure sur un vœu : "Tout ce que je souhaite, c’est qu’on se serve de la solidarité démontrée sur mon but afin de revivre d’autres bons moments. Je suis sûr qu’il y en aura bientôt d’autres." Il ne reste qu’à espérer que le Père noël saura exaucer le vaillant capitaine parisien…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement