This page is not available in your language, please, choose yours

Rennes : notes > paris a sombré

Publié le 20 décembre 2009
Rennes : Notes > Paris a sombré

Paris n’a une nouvelle fois pas pu s’en sortir samedi soir face à Rennes lors de la 18ème journée de championnat. Sur ce score de 1-0, les hommes d’Antoine Kombouaré ne méritaient pas mieux qu’une défaite en pratiquant un aussi mauvais football.

Edel (5,5) : Il a affiché une grande motivation tout au long de ce match en réalisant plusieurs arrêts décisifs en deuxième mi-temps lorsque la défense parisienne prenait l’eau. Il ne peut pas faire grand-chose sur la frappe croisée de Bangoura.



Sakho (5.5) : Titulaire surprise au poste de latéral gauche, le jeune Parisien n’a pas démérité et il s’en est très bien sorti contrairement à ses camarades en défense. Physiquement impérial, ses quelques montées offensives n’ont rien donné, dommage car avec sa puissance il peut certainement faire de belles choses. Défensivement très bon.



Traoré (3) : Aligné d’entrée pour pallier le décalage à gauche de Sakho, il a été en grande difficulté sur toutes les occasions de Rennes. Bangoura, Marveaux et Gyan se sont régalés hier soir. Très très lent il a laissé aboutir toutes les occasions adverses. Il faut dire qu’il n’a pas vraiment été aidé par Camara mais à ce niveau-là c’est inquiétant.



Camara (2,5) : Mauvais hier, il n'y a pas d'autres mots, il a certainement pris une bonne engueulade de Kombouaré à la mi-temps à cause de sa tentative ridicule de double contact à l’entrée de la surface de réparation face à l’attaquant rennais, qui part ensuite seul au but. Mauvaise entente avec Traoré sur le but puisque les deux sont au marquage du même joueur, laissant au final Bangoura seul face à Edel. Il devrait peut être se remettre en question car ce n'était pas un match amical.



Jallet (4) : Titulaire à la place de Ceara, ce n’est pas le plus à blâmer pour ce match, il a fait ce qu’il a pu même s’il peut largement mieux faire. Il laisse Bangoura seul sur le but, mais on ne peut pas le lui reprocher car il était au marquage d’un autre joueur laissé libre par Camara.



N’goyi (2,5) : Invisible, c’est le mot, ce qui est plutôt fâcheux pour un milieu de terrain. Pas impliqué ou dépassé on ne le saura jamais, mais sur ce match il n’a rien d’un grand. Il a trottiné ou marché pendant 90 minutes sans que Kombouaré ne se décide à le remplacer. N’allant pas au duel et faisant des choix plus que discutables, Marveaux s’est fait plaisir en se retrouvant souvent tout seul au milieu de terrain.



Chantôme (5) : Il était bien dans ce match jusqu'à que Kombouaré décide de le sortir, choix surprenant. Il a lui aussi fait de son mieux avec de l’envie, mais comment s’en sortir quand on est entouré de joueurs aussi médiocre autour de soi ? Remplacé en fin de match par Maurice qui a fait de son mieux.



Sankharé (4) : Il est bien entré dans le match, mais s’est éteint petit à petit. Beaucoup plus à l’aise que N’Goyi, il a tenté de percer la défense de Rennes sans succès. Des passes justes et des duels gagnés, il mériterait de jouer plus souvent.



Giuly (3) : Ou est passé le Giuly du début de saison ? Une nouvelle fois invisible, ce qui devient récurrent chez le lutin. Très peu actif sur son côté droit, Danzé à lui aussi passé une bonne soirée face à lui.



Sessegnon (2,5) : Aligné dans l’axe, en théorie son poste de prédilection, il a accumulé les passes ratées. On ne la pratiquement pas vu de la soirée, et quand il touchait un ballon, il le perdait systématiquement. C’est sans doute la raison pour laquelle Kombouaré l’a sorti en fin de match et l’a remplacé par Luyindula plutôt actif, mais pas décisif.



Erding (5) : Il a l’occasion d’ouvrir la marque sur une passe précise, et ce sera la seule, de Camara, mais il voit sa frappe finir sur le poteau. En dehors de ça il n’a pas eu beaucoup d’occasions pour lui. Un des rares joueurs qui semble être au niveau. Remplacé par Bourillon, invisible lui aussi.



Kombouaré (2) : Choix étranges pour le coach parisien, outre le fait de ne pas retenir Makelele, il a aligné une équipe presque bis après la contre-performance face à Lens pour bouger les cadres. Seulement cela n’a pas suffit et le niveau était bien trop faible pour pouvoir ramener quelque chose de Bretagne. Ses remplacements sont discutables également, quel est l’intérêt de faire rentrer Bourillon à la place d’Erding alors que l’équipe est menée ? Malheureusement pour lui, il n’avait droit qu’à 3 remplacements alors qu’il en aurait fallu bien plus hier soir…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement