This page is not available in your language, please, choose yours

Kombouaré : "le classement, je m'en fous !"

Publié le 24 décembre 2009
Kombouaré : "Le classement, je m'en fous !"

L’entraîneur parisien s’est rendu en salle de presse, après la victoire probante du Paris Saint-Germain face à Grenoble (4-0). Il en a profiter pour rappeler que si son équipe n’avait fait qu’une bonne première mi-temps, ce résultat mettait le club dans une bonne position pour la suite.

Il a d’abord tenu à remettre les pendules à l’heure. Ce match, au-delà du résultat, était surtout une affaire d’homme : "Peu importe notre classement. La Ligue des champions, je m'en fous! Ce qui importait, c'était de se racheter après notre piètre performance à Rennes et là, l'équipe a montré de la révolte et beaucoup d'implication."



Toutefois, la performance de son équipe n’a pas été totalement satisfaisante : "L'idée était de récupérer le ballon haut et de faire craquer la défense de Grenoble rapidement. Ce match est à l'image de celui contre Saint-Etienne. Je retiens surtout notre entame telle qu'on le souhaitait. Ensuite, on a géré même si on a parfois été dans la difficulté. Je veux juste qu'on gagne des matches et qu'on soit capable de réaction quand on perd."



Une deuxième partie de saison canon



Rassuré par le dépouillement de ses joueurs, qui ont prouvés ce soir que son message passait toujours, Kombouaré s’est laissé allé à un bilan de cette première partie de saison : "Vu notre parcours, le bilan est positif même si on avait les moyens de faire mieux. On est à notre place. C'est encourageant. Le championnat sera long et il faut beaucoup d'humilité. Il faut valider ça avec une 2e partie de saison canon. On est bien positionné et c'est loin d'être fini. Je ne suis là que depuis six mois et ma méthode ne s'acquiert par rapidement. Des joueurs vont s'améliorer. Le mauvais point, c'est qu'on a pris beaucoup de buts en fin de matches qui nous ont coûté beaucoup de points. Le côté positif c'est que l'équipe marque beaucoup de buts aussi même si on n'est pas trop efficace sur les coups de pied arrêtés."



Enfin, il n’a pas tenu, en cette veille de noël, a révéler les renforts qu’il avait en tête pour le mercato : "Je le garde pour moi... On verra. Je vais poser les bonnes questions aux gens concernés et voir quels sont nos moyens. Je ne veux pas faire du quantitatif et empiler les joueurs. J'attends avec impatience le retour d'Hoarau qui sera notre 1er renfort. Il y aura aussi le départ de Sessegnon à compenser. C'était prévu qu'il parte à la CAN. Je n'ai pas un banc qui me permet beaucoup de possibilités." Mais de rappeler dans un clin d’œil qu’un renfort ne serait pas superflu, car "le classement, c'est au mois de mai".



Et s’il ne s’en foutait pas tant que ça, de la Ligue des Champions?




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement