This page is not available in your language, please, choose yours

Les souvenirs de sakho

Publié le 1 janvier 2010
Les souvenirs de Sakho

Dans Le Parisien de ce vendredi, Mamadou Sakho revient sur un moment phare de sa jeune carrière où il s'est vu confier le brassard de capitaine pour la première fois.

Le jeune joueur issu du centre de formation du PSG revient d'abord sur les circonstances de l'événement. "C’était le 20 octobre 2007, et je jouais mon premier match en L1 avec le PSG. J’avais 17 ans, et le coach m’a confié le brassard de capitaine. C’est quelque chose qui a beaucoup marqué les gens à l’époque".



Il revient ensuite sur ses sensations par rapport au capitanat et sur le discours du coach de l'époque, Paul Le Guen. "Moi, j’avoue que je n’ai pas réalisé tout de suite ce que ça signifiait. J’avais déjà porté ce brassard la semaine précédente lors d’un match amical à Grenoble (3-1)". "Dans la semaine qui a suivi, il (Paul Le Guen) m’avait dit qu’il me ferait à nouveau confiance pour le match de championnat à Valenciennes et que je serais encore capitaine. Dans sa causerie d’avant-match, il n’avait pas dramatisé le fait que cinq jeunes du centre de formation (Ngoyi, Sankharé, Arnaud, N'gog et donc Sakho) étaient titulaires et que l’un d’eux portait le brassard. Je n’avais pas l’impression de jouer ma carrière sur ce match. Évoluer au milieu de tous mes copains me rassurait", a-t-il précisé.



Le jeune défenseur central termine l'entretien en évoquant l'abattage médiatique autour de cette rencontre et la réaction de ses proches. "J’avais fait la une du Parisien le lundi suivant. Toute la presse voulait me parler. Cela me semblait exagéré, je ne voulais pas faire autant parler de moi. Deux ans plus tard, je comprends que tout cela était finalement énorme. Capitaine du PSG à 17 ans, cela semble incroyable. Et c’est bien de ne pas l’avoir réalisé sur l’instant. Le maillot de ce match est resté dans ma famille, je l’ai offert à ma mère. Aujourd’hui, on me parle encore de cette rencontre. Parfois, mes copains me chambrent avec cette histoire. Ils disent : Attention, on parle quand même à celui qui a été le plus jeune capitaine du PSG. Cela me fait bien rigoler".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, sakho

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement