This page is not available in your language, please, choose yours

Rothen - "j'aurais mieux fait de la fermer !"

Publié le 8 janvier 2010
Rothen - "J'aurais mieux fait de la fermer !"

Alors que l'on entend parler d’un intérêt de Newcastle (D2 anglaise) pour Jérôme Rothen, ce dernier dévoile aujourd’hui dans les colonnes de L’Equipe à quel point son transfert en Ecosse fut une erreur, et revient avec sincérité sur ses années parisiennes.

Il était parti pour jouer la Ligue des Champions et se ré-oxygéner. Autant dire que son bilan est négatif : "Je dois reconnaître que mon séjour en Ecosse est un échec. Je n’ai plus joué depuis le 20 octobre. J’avais pourtant été élu meilleur joueur de mon équipe par les supporters ce jour là. J’ai donc provoqué une discussion avec l’entraineur, Walter Smith, pour lui demander ce qu’il se passait. Il m’a dit que la meilleure solution serait que je parte au mercato."



Pourtant, il lui est impossible de donner des explications rationnelles à cette mise à l’écart : "Ca reste un gros point d’interrogation. J’ai joué 8 matches sous les couleurs de Glasgow cette saison, j’ai été élu homme du match à trois reprises, tout en évoluant coté droit et jamais à mon poste." En creusant un peu, il arrive à trouver une possible raison économique : "Les Rangers ont 35 millions de dettes et doivent faire des économies. La première serait de s’épargner six mois de mon salaire…"



"Je suis prêt à faire des concessions"



En tout cas, il balaye, exemples à l’appuis, le raisonnement qui ferait de lui un joueur ingérable : "Demandez à Alain Perrin si je suis ingérable. Demandez à Didier Deschamps, à Paul Le Guen, à Jacques Santini, à Raymond Domenech. Demandez même à Walter Smith… Il n’y a jamais eu le moindre souci avec lui. Le seul qui peut le dire est Guy Lacombe. Ca c’est mal passé entre nous, mais je pense qu’on était tous les deux fautifs." Ce qui ne veut pas dire qu’il n’a jamais fait d’erreurs : "Médiatiques notamment, des déclarations, alors que j’aurais mieux fait de la fermer, comme en juin dernier."



A Paris, il confesse des regrets quand à l’évolution de sa situation : "Cette dernière année, j’ai eu le tord de me couper de certaines personnes en qui j’avais confiance, et de mal m’entourer. J’ai compris. Disons que je grandis et que je me suis de nouveau bien entouré." Malgré ces regrets, il profite de cette tribune pour révéler qu’il n’a jamais fait d’appel du pied à Paris pour être réintégré au mercato : "Contrairement à ce que j’ai entendu ou lu, je n’ai jamais demandé au PSG de me reprendre. Et puis les dirigeants parisiens ont été clairs : mon retour n’est pas envisageable."



Il est enfin revenu sur le mercato pour évoquer les pistes qui s’offrent à lui : "J’ai des contacts, mais tant que rien n’est signé… Aujourd’hui, je veux juste un challenge intéressant sportivement. J’ai tellement envie de jouer, de m’éclater. Je n’ai que trente et un ans et je suis frais dans ma tête. Même si, la saison dernière, j’ai été moins bon, j’ai participé à 34 matches de championnat, donné 8 passes décisives et marqué 3 buts." Avant de conclure, pour bien souligner son désir de sortir le plus vite possible de sa situation : "J’entends dire que je pose problème financièrement. C’est faux. Je suis prêt à faire certaines concessions."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement