This page is not available in your language, please, choose yours

Ligue 1 : kombouaré - "nous attendons un grand edel"

Publié le 6 mars 2010
Ligue 1 : Kombouaré - "Nous attendons un grand Edel"

Interrogé par le site Football365 sur le match de ce samedi à Lens, Antoine Kombouaré a estimé qu'une bonne performance d'Edel était indispensable pour espérer ramener quelque chose du Nord, ce qui est aussi vrai pour la prestation des attaquants parisiens.

Actuellement au plus mal, Les Parisiens ont accusé le coup contre Marseille la semaine passée. Ainsi, ils n'ont plus grand-chose à attendre de cette fin de saison. "Nos objectifs sont des objectifs à court terme. Nous allons voir sur le mois de mars. Nous avons cinq matchs, quatre en championnat et un quart de finale de Coupe de France. Aujourd'hui, il n'y a pas besoin de parler de classement. Il faut d'abord voir si nous sommes capables de relever la tête et, au fur et à mesure, nous allons pouvoir avancer", a expliqué Antoine Kombouaré. Et cela passe par un bon résultat face aux Sang et Or ce soir.

Cependant, cela s'avérera plutôt compliqué vu qu'il n'y aura aucun supporter de la capitale à Bollaert. "Ce n'est pas un souci. Que les supporters soient là ou pas, notre objectif est de gagner à Lens. Nous aurions préféré qu'ils soient là, mais ils ne seront pas là. C'est comme ça, c'est la décision qui a été prise en haut lieu, donc nous n'allons pas à aller contre."

Pour le Kanak, les prestations du gardien de but, Apoula Edel, seront essentielles jusqu'au retour de Coupet. "Il faut lui parler, car la petite erreur qu'il fait contre Marseille cause de gros dégâts, mais il faut en même temps le rassurer, être auprès de lui et le remettre sur pieds. Car contre Lens, il va jouer, et nous attendons un grand Edel pour ne pas prendre de but. Coupet ? Je fais en fonction de ce que le staff médical va me dire et des retours que j'aurai de son travail quotidien", a-t-il précisé, pensant plutôt à court terme.

Un autre secteur du jeu, particulièrement visé ces derniers temps, doit aussi progresser pour relancer Paris. Il s'agit de l'attaque Hoarau-Erding, que le technicien voit comme complémentaire. "Il faut du temps. Il faut qu'ils arrivent à se trouver mais il faut aussi que les autres soient capables de leur donner de meilleurs ballons. C'est tout un ensemble de choses à mettre en place. Après, il y a aussi des adversaires solides en face et un peu de fébrilité, on le voit. Mais attention, c'est juste un manque d'efficacité car ils se cherchent sur le terrain. Les automatismes, ce ne sont pas forcément les buts. Le principal c'est qu'ils aient envie de se trouver et développent beaucoup de jeu ensemble", les a-t-il défendu.

Malgré tout, il reconnaît que ces deux joueurs doivent progresser au niveau de l'efficacité. "'objectif c'est qu'ils soient efficaces avec le temps. Pour se trouver, ils se trouvent déjà, mais il faut qu'Hoarau soit plus efficace devant le but. Mevlut aussi. Car face à Marseille, il a quatre situations de but. Mais ce qui est important c'est que ces deux joueurs aient envie de jouer ensemble. C'est bien, a-t-il conclu, certain qu'ils feront trembler les filets des Lensois ce soir.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement