This page is not available in your language, please, choose yours

Le mans : notes > paris en manque d'envie

Publié le 9 mai 2010
Le Mans : Notes > Paris en manque d'envie

Paris a encore une nouvelle fois déçu ses supporters sur la pelouse du Mans. Malgré une seconde mi-temps durant laquelle Paris s'est offert de nombreuses situations, le PSG est complètement passé en travers de sa première mi-temps marquée par le CSC d'Armand.

Homme du match :

Armand (5,5) : Malheureusement pour lui, il est celui qui aura marqué, contre son camp, le but de la défaite de son équipe (9e). C'est tout à fait dommage car il a été en dehors de cela l'un des meilleurs parisiens sur la pelouse une fois les 10 premières minutes de la rencontre passées. Auteur de quelques montées intéressantes (22e, 57e), il a bien bloqué son couloir et a laissé peu d'espaces à Lamah.

Reste de l'équipe :

Coupet (5,5) : C'est bien simple, le portier parisien n'a strictement rien eu à faire puisque Le Mans n'a cadré qu'une seule de ses frappes et celle-ci a été captée sans difficulté par le portier parisien (24e). Sur le but inscrit contre son camp par Armand, le ballon est hors de portée de Coupet qui ne peut donc rien sur cette action (9e).

Ceara (5) : De retour au poste de latéral droit, Ceara aura fourni une prestation sans relief. Bloquant globalement son couloir, il a été par contre très imprécis durant ces montées lors desquelles il a raté la majorité de ses centres et de ses longues touches. A son crédit toutefois, un centre qui aurait pu devenir décisif si Erding avait mieux réussi sa tête au second poteau (65e).

Camara (4) : Dans la lignée de sa prestation face à Valenciennes, Camara a montré un visage timide et peu serein. Souvent très gêné par Le Tallec, il a également remporté peu de duels aériens. En fin de match, il aurait pu égaliser d'une tête puissante mais celle-ci ne trouva pas le cadre (88e).

Sakho (5,5) : Contrairement à Camara, le jeune défenseur rassure. Vigilant, bien placé et physiquement impressionnant, il a contrecarré quelques offensives mancelles. Toutefois, ses relances ont été moins précises qu'à l'accoutumée. Bon match.

Clément (5) : On a senti le Parisien fatigué. Il aura cependant parcouru un nombre incroyable de kilomètres mais sa vivacité a été moindre que lors des dernières rencontres. Peu en vue offensivement, il a trop collé à sa défense, empêchant le jeu du PSG de se mettre en place. Remplacé par Hoarau (66e) qui a permis à Paris de ressortir le ballon plus vite grâce à son jeu aérien. Il s'offre une belle occasion en fin de match de la tête (91e) et aurait pu délivrer une passe décisive à Kezman (83e).

Makelele (5,5) : Comme lors des dernières rencontres, le capitaine parisien aura surnagé au milieu. Constamment bien placé, il a intercepté de nombreux ballons qu'il a essayé de relancer proprement. Mais comme Clément, il a joué trop bas et n'a pu trouver facilement ses partenaires de l'attaque. Il a alors tenté quelques longs ballons dans le dos de la défense mancelle, sans succès.

Jallet (5) : Positionné milieu offensif droit, lui aussi a paru fatigué. Il n'a pu apporter le danger sur le but du Mans, ratant quelques centres. Il est cependant à l'origine de la première occasion parisienne lorsqu'il lance Erding dans la surface. Mais si son contrôle avait été meilleur, il aurait peut-être pu défier Ovono en face à face (44e). Parmi ses centres ratés, l'un d'eux, dévissé et prenant la direction de la lucarne opposée, aurait pu permettre l'égalisation du PSG si Ovono avait été moins vigilant (87e).

Maurice (4) : Titulaire, il n'a strictement rien prouvé. Transparent la plupart du temps, il n'a pas apporté le danger sur le but manceau. La seule bonne action à porter à son crédit est un bon décallage vers Ceara à la 65e minute de jeu. Logiquement remplacé par Sankharé (79e) qui a apporté davantage de technique et de percussion, réussissant quelques jolis dribbles.

Erding (4,5) : Le Turc est passé au travers de son match hier soir et n'a pas montré la même abnégation que lors de ses dernières sorties. Peu dangereux, il a essentiellement frappé de loin, sans réussite. Son pressing, branché sur courant alternatif, et ses appels moins tranchants ne lui ont pas permis de porter le danger. Bien lancé dans la surface par Jallet (44e), il tergiverse avant de perdre le ballon. Il réussira cependant une tête cadrée mais sortie par le portier manceau (65e). Remplacé par Chantôme (66e) qui ne s'est pas montré.

Kezman (4,5) : Le Serbe aura au moins eu le mérite de se battre et aura fait son habituel tacle à retardement. Au delà de ça, ses contrôles et ses passes n'ont pas toujours été très sûres ni proposées dans le sens du jeu. A son crédit, une belle occasion face au gardien ratée de peu. Sur cette action, son pied a été touché par le défenseur et le Serbe aurait pu faire bénéficier son équipe d'un penalty (83e).

Kombouaré (4) : L'équipe alignée par Kombouaré semblait tenir la route mais les liens entre la défense, le milieu et l'attaque étaient inexistants. Il n'a alors rien fait pour corriger ce défaut empêchant Paris de construire. Ses changements, bien que tardifs, ont apporté un peu au PSG, notamment celles d'Hoarau qui a offert davantage de possibilités aux relayeurs parisiens et celle de Sankharé qui a apporté de la percussion. On pourra donc lui reprocher de ne pas avoir remobiliser ses troupes plus tôt dans le match.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement