This page is not available in your language, please, choose yours

Tel-aviv : paris sans (trop) trembler

Publié le 19 août 2010
Tel-Aviv : Paris sans (trop) trembler

Paris s'impose dans le match aller des barrages de l'Europa League (2-0). Dans un Parc qui sonnait creux, le PSG (bis) a disposé assez facilement du Maccabi Tel-Aviv grâce à des réalisations de Luyindula et Hoarau.

Tactique des équipes :

PSG : Bien que très remaniée l’équipe parisienne est fidèle à son 4-4-2. Maurice et Giuly occupent les ailes et sont chargés d’alimenter Hoarau et Luyindula. Le duo Chantôme-Clément assure la récupération.

Maccabi Tel-Aviv : Formation en 4-3-2-1 pour les visiteurs avec, notamment, ce milieu compsés de 3 récupérateurs (Ziv, Sidibé et Baning). Atar se place à la pointe de l’attaque israélienne.

Paris domine tranquillement

La 1ère rencontre européenne de la saison pour le PSG démarrait fort. En effet, pas de round d’observation, les joueurs locaux ouvraient le score par Luyindula à bout portant suite à une belle interception de Ceara suivie d’un centre mal dégagé (1-0, 3e). Malheureusement, la suite de cette 1ère période était assez terne, les 2 équipes commettant pas mal d’erreurs au milieu de terrain, même si le PSG dominait malgré tout les débats avec de belles séquences de conservation de balle dont l’une a duré 2 minutes complètes (17e et 18e). Le Maccabi tentait de réagir un peu plus tard avec un bon ballon dans la surface pour Saban mais Makonda lui enlevait (en commettant une faute qui aurait mérité un coup-franc indirect, 22e). Le rythme de la rencontre devenait de plus en plus lent, ce que n’allait pas arranger le long arrêt de jeu dû au K.O de Strul par son propre gardien (32e). En fin de 1ère mi-temps, Paris obtenait quelques bons coups-francs, tous mal négociés (37e, 40e), ce qui nous ramenait à la saison dernière, époque où le club de la capitale n’avait pas de tireur digne de ce nom. Le peu de spectateurs présents n’avait donc pas grand-chose à se mettre sous la dent jusqu’à cette belle tête de Hoarau bien sortie par Strauber (41e). Paris regagnait les vestiaires avec l’avantage au score, après une première moitié de match assez soporifique.

Paris double la mise puis subit

Après la pause, le match repartait sur les mêmes bases. Quasiment aucune occasion si ce n’est une frappe de Luyindula sur Strauber (53e). Peu après, les visiteurs négociaient assez mal un 2 contre 2 (55e). A l’heure de jeu, Guily servait Hoarau à l’entrée de la surface, le Réunionnais marquait le second but d'une belle frappe du pied droit (2-0, 60e). Paris était récompensé de sa légère domination et tentait d’accentuer la marque avec ce centre de Makonda que Luyindula était tout proche de couper (64e).

Les 20 dernières minutes étaient assez laborieuses côté PSG. En effet, les nouveaux entrants du Maccabi (Avidor et Buzaglo) donnaient de l’allant à leur formation. Après un débordement de Buzaglo côté droit, Avidor était tout prêt de réduire l’écart mais ne trouvait pas le cadre (76e). Quelques minutes plus tard, ce dernier centrait et obligeait Ceara à dégager en Corner devant Buzaglo (80e) juste avant de frapper à côté alors qu'il s'était glissé entre les deux défenseurs centraux du PSG (81e). Peu à peu, Paris reculait et s’en remettait aux belles prises de balle d’Edel sur les centres et corners. On assistait à un jeu d’attaque-défense peu rassurant : Buzaglo s’infiltrait dans la surface et frappait au but. Edel repoussait et il fallait l’intervention de Ceara pour empêcher qu’un joueur adverse ne pousse le ballon au fond des filets (85e). Les dernières minutes étaient plus calmes, Paris conservant le ballon pour arriver au terme de la rencontre et s’imposer avant de se rendre en Israël pour le match retour.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : europa, maccabi

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement