This page is not available in your language, please, choose yours

Exclu : max - "le psg c'est ma vie"

Publié le 28 septembre 2010
Exclu : Max - "Le PSG c'est ma vie"

Mercredi 22 septembre 2010. Le PSG lance sa propre radio en direct du Camp des Loges. Aux commandes de ce lancement, l'une des voix les plus connues de la bande FM dans les années 90 : Max. L'ancien animateur du Star System sur Fun Radio, grand supporter du PSG, prend donc la responsabilité de Radio PSG. Sans langue de bois, il se livre pour PlanètePSG sur sa vie comme sur l'actualité du PSG.

Beaucoup te connaissent pour ton émission sur Fun Radio il y a quelques années. Que faisais-tu depuis l'arrêt de celle-ci ?
Après avoir quitté Fun Radio, je suis allé sur Ado FM où j’animais et produisais le « morning ». J’ai arrêté au bout d’une saison et fais l’inauguration d’Europe1 Sport à l’époque, où j’animais là aussi le créneau du matin de 6h à 10h, puis sur la fin de l’année, pendant 3-4 mois, j’ai repris le créneau du week-end où je me chargeais des matches en direct pendant un an.
Je suis ensuite arrivé au 10 Sport, quotidien à l'époque mais aujourd’hui passé hebdomadaire (le vendredi) qui a été créé par Michel Moulin, qui a lancé une radio appelée « 10 radio », où j’anime un show exclusivement réservé au sport, le soir de 20h à minuit. Je continue encore aujourd’hui à animer ce show, créé en début d’année 2010, jusqu’à la fin du mois. Et depuis la semaine dernière, j’ai la responsabilité de toute l’antenne de PSG Radio et de toutes ses émissions.

Aujourd'hui, tu es le nouveau speaker de l'Equipe de France. Comment cette opportunité est-elle arrivée ? Penses-tu en faire une activité à long terme ?
La FFF souhaitait profiter du changement de sélectionneur et de l’arrivée de Laurent Blanc pour faire table rase et changer les effectifs sur pas mal de postes en interne, et notamment celui du speaker. Ils ont pour cela rencontré pas mal de monde, dont moi. J’ai passé des entretiens avec les gens de la fédération pour voir si je pouvais être intéressé pour y travailler car mon profil les intéressait. Suite à ca, j’ai été choisi et j’ai passé un test le 11 août à Vannes, avec l’Equipe de France Espoirs qui recevait la Belgique. Le test ayant été concluant, j’étais donc au Stade de France pour le match face à la Biélorussie. Et je serai également présent en province pour les matches de la France puisque, si avant la fédération gardait les speakers locaux, elle souhaite aujourd’hui que le speaker de l’Equipe de France se déplace également lors des matches en province.

« Un vrai passionné de football, et du PSG »

Revenons à PSG Radio, comment s'est passé ton recrutement ?
Je travaille sur Goom Radio, une plateforme de téléchargement qui créé des radios pour les marques, montée par deux anciens de NRJ qui sont Robert Ciurleo et Emmanuel Jayr. Soit ils démarchent les marques, soit ce sont les marques elles-même qui contactent Goom pour créer des radios (SNCF, SFR, Le 10 Sport, Coca Cola sont des radios existantes sur Goom). Lorsque Goom a pris contact avec le PSG pour monter une radio, mon nom a été évoqué parce que j’étais déjà au sein de l’équipe de Goom et aussi parce que je montais des programmes radio sur le sport depuis un certain temps déjà. Comme je suis un passionné de foot et du PSG en particulier, tous les éléments étaient réunis pour que ca puisse fonctionner. De plus, à l’époque où Robin Leproux était président de RTL, moi je travaillais à Fun Radio, nous nous connaissions déjà pas mal, bien que ce ne soit pas lui qui ait proposé mon nom. Il s’avère aussi que connaissant pas mal de monde en interne au PSG (joueurs, direction), lorsque la proposition de travailler sur l’organisation de la radio et d’en prendre en charge la responsabilité est arrivée, j’ai accepté. Pas sans réfléchir, car on réfléchit toujours un peu par rapport au temps que ca va prendre puis afin de savoir s'il y a moyen de faire quelque chose d’ambitieux, mais ça me paraissait évident et je ne pouvais pas passer à côté. C’était une belle opportunité et je me voyais mal ne pas le faire.

Pour nos lecteurs, peux-tu, en quelques mots, nous expliquer la grille de PSG Radio ?
Tout d’abord, c’est une grille qui va être amenée à être aménagée et à bouger, car elle s’est faite assez rapidement. Comme toute entreprise au début, on plante les fondations et ensuite il y a des choses qui disparaissent et d’autres qui arrivent.
Il y a 4-5 rendez-vous importants, comme le matin, de 7h à 10h (rediffusée le soir) où on retrouve « La Playlist du Joueur ». Je vais à la rencontre d’un joueur qui me donne une liste de morceaux qu’il souhaite écouter, en nous expliquant pourquoi. Je parle aussi avec lui de ce que peut représenter la musique dans l’univers d’un joueur. Aujourd’hui, on a déjà eu Coupet, Traoré, Hoarau ou Armand. Ça nous permet de rentrer dans l’univers musical du joueur en voyant ce qu’il écoute comme musique, comment il l’écoute avant ou après les matches, chez lui… Tout est en rapport avec la musique. On peut même pour certain parler d’une éventuelle reconversion dans la musique plus tard.
Le deuxième rendez-vous, c’est « Paris est Magique », qui est une quotidienne du lundi au vendredi de 19h à 20h où on revient sur les dernières 24 heures de la vie du club. On ne parle pas seulement de l’équipe A mais aussi de la CFA ou des féminines. On donne beaucoup la parole aux supporters dans ce programme et le bouche à oreille semble efficace puisque les réactions se font de plus en plus nombreuses. C’est un rendez-vous extrêmement important pour la radio qu’on peut aussi réécouter en rediffusion le lendemain (12h à 13h et peut-être entre 15h et 16h prochainement).
L’autre rendez-vous disponible en exclusivité et en intégralité, c’est les conférences de presse. En plus d’être diffusées dans les flashs toutes les heures, mais aussi une ou deux heures après qu’elles aient eu lieues, elles sont diffusées en intégralité.
Enfin, tous les matches sont en intégralité avec un avant match et un après match, qui n’est pas très développé pour le moment. Après, pour moi, quand j’aurai un peu plus de temps, mon but est de créer un avant et un après match qui porte bien son nom pour les supporters.
Pour finir, toutes les heures, il y a un flash info qui donne toutes les informations fraîches et qui est donc renouvelé dans le contenu dès que l’information le demande.
Bien sûr cette grille n’est pas définitive et d’autres projets sont dans les cartons, notamment deux projets d’émissions qui devraient être hebdomadaires et qui sont amenés à arriver sur la grille au fur et à mesure.

« PSG Radio, c'est un aboutissement »

Parlons un peu du PSG. Que penses-tu de l'effectif actuel ?
Il n’était pas forcément mauvais la saison dernière, mais la mayonnaise a été dure à prendre. Il est plus étoffé cette année, avec, pour être original, un Nenê qui confirme ce qu’on attendait de lui et qui me fait un peu penser à Sessegnon quand il arrivé. D’ailleurs, à son retour, avec un Sessegnon en forme comme à son arrivée, avec un Jallet du niveau de l’année dernière, plus Nenê et le reste de l’effectif ne serait-ce qu’à 90 de leur niveau qui a séduit le PSG, on peut avoir une grosse équipe. Cette année, il y a du banc comme on dit, donc on peut jouer sur pas mal de compétitions. Même Edel, assez décrié la saison dernière a réussi à se positionner en tant que numéro 1 bis, car je ne dirais pas que c’est le numéro 2. J’ai confiance. Sans la bourde à Sochaux où on est passé à travers, Paris ne serait pas 5ème mais sur le podium… Ceci dit, on n’est pas loin d’être en bas, mais il y a quand même un petit écart avec eux et on est tout près de ceux d’en haut. Attention quand même, il faut toujours se méfier, on n’est qu’à la 7ème journée et la saison dernière il y avait un point de plus à même époque. Mais avec l’expérience de la saison dernière et un effectif plus costaud psychologiquement, physiquement et techniquement, y a de quoi faire des bons résultats.

Tu es un vrai supporter du PSG. Depuis quand suis-tu l'équipe parisienne ?
Mon père est abonné depuis la création du club, ça s’appelait même le Paris FC avant que ça ne devienne le PSG. Moi, depuis 1978, depuis mes 8-9 ans, j’avais une place et j’allais à tous les matches. On peut donc dire que je suis le club depuis toujours. Ça dépasse le cadre du supporter, ça faisait partie de mon quotidien, de ma vie. C’est pour ça que quand j’ai eu la proposition de la radio, ça paraissait logique pour certains que ce soit moi qui le fasse et pour moi c’était un aboutissement.



Depuis que tu suis le PSG, quels sont les joueurs qui t'ont le plus impressionnés ?
Il y en a quelques uns… Si je devais en choisir trois, je mettrais Raï. Logiquement je devrais mettre Susic mais j’étais encore trop jeune. Alors évidemment, je me souviens des matches avec lui, mais je n’ai pas de souvenirs assez frappants car j’étais trop jeune, j’avais entre 10 et 13 ans... Je mettrais aussi Ronaldinho quand même. Même si ce n’est pas celui qui a fait la plus longue et grande carrière, j’ai le souvenir d’images vraiment frappantes, sur les classiques de Marseille où j’ai vu un stade qu’il avait retourné comme une crêpe et qui était complètement acquis à sa cause. J’ai vu des gestes avec notamment la première passe aveugle qu’il fait au Parc, qu’il fait quasiment sous mes yeux et où je me dis que c’est incroyable. J’y croyais pas et pensais qu’il s’était trompé dans son geste, qu’il s’était pris les pieds dans le tapis, alors que non. Il y a Pauleta aussi, mais on pourrait mettre Luis Fernandez. J’ai des souvenirs plus classiques de l’équipe des années 90 avec Ginola, Weah, Valdo,…
Après l’une des images qui m’a le plus marqué c’est la fois où au Parc, pour un PSG-Marseille, dans les années Ronaldinho, au 3-0, le kop Boulogne sort un tifo de l’Arc de Triomphe sur 20 mètres en chantant la Marseillaise, j’en avais presque les larmes aux yeux. C’est dingue parce que je vais au Parc depuis 30 ans, et il y a des moments encore où j’ai des frissons et j'hallucine en me disant la chance que j’ai d’être là et de vivre ces moments.

Pour finir, une petite réaction sur le tirage de la Coupe de la Ligue, qui est tout chaux. Le PSG ira défier Lyon à Gerland le 27 octobre.
Tu me l’apprends… Le PSG a toujours été chanceux dans les tirages, quoique, ce sont toujours des matches pièges contre des petites équipes de divisions bien inférieures. Et bien là, ce sera un gros cador du championnat de France de Ligue 1, mais c’est toujours difficile car d’ici là il peut y avoir des blessés d’un côté comme de l’autre. Maintenant si on imagine les deux effectifs au complet, il faut voir. Aujourd’hui, les Lyonnais ne sont pas bien, mais d’ici le 27, avec deux victoires, ils sont repartis de plus belle et peut être qu’on n’ira pas au bon moment. Après, Paris est une équipe de coupe et sur un match tout est possible, mais c’est difficile de faire un pronostic aujourd’hui.


Toute la rédaction du site remercie sincèrement Max pour sa disponibilité. Pour écouter Radio PSG, Cliquez ici
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement