This page is not available in your language, please, choose yours

Tfc : notes > un psg en jambes !

Publié le 17 octobre 2010
TFC : Notes > Un PSG en jambes !

Au terme d'un match globalement bien maîtrisé, les Parisiens sont logiquement repartis de Toulouse avec les trois points de la victoire. Erding en a profité pour retrouver les chemins du filet et Sakho a inscrit son deuxième but de la saison. Enfin, Paris peut remercier Edel, très serein sur sa ligne et auteur de nombreuses parades difficiles.

L'homme du match :

Edel (7,5) : A son actif, de nombreux arrêts dont certains particulièrement ardus comme lors de ce coup-franc de Machado qui prenait la direction de la lucarne (80e). Aussi rassurant sur sa ligne que dans les airs, Edel a encore marqué des points dans sa lutte avec Coupet. Hier, il n'a pas encaissé de but et porte l'invincibilité parisienne à sept rencontres d'affilées.

Le reste de l'équipe :

Jallet (5,5) : Auteur de montées intéressantes, Jallet n'a cependant pas été très rassurant défensivement. Quelquefois pris à défaut par Tabanou ou Mansaré, l'ancien Lorientais va devoir hausser son niveau de jeu s'il souhaite garder son poste de titulaire.

Armand (6) : Encore une fois, Armand a remis une copie propre, sans fioriture. Costaud dans les duels et souvent bien placé, il n'a pas été mis en danger par les offensives toulousaines.

Sakho (7) : Hier, Sakho a fait honneur à son brassard de capitaine en inscrivant le premier but parisien dès la 10e minute de jeu. Défensivement, il a encore une fois été très fort dans les duels, imposant son physique, et n'a jamais été pris à défaut par la faible attaque toulousaine.

Tiéné (6) : Décidément, Tiéné réussit ses débuts avec le PSG. Cela fait maintenant sept rencontres qu'il est aligné par Kombouaré et autant de matchs que Paris n'encaisse pas de but. Sa fougue et son agressivité permettent souvent d'éloigner le danger. Auteur d'un geste décisif en défense.

Clément (6) : Un match sérieux de Clément qui remplaçait à la récupération Makelele, suspendu. Beaucoup de ballons ratissés, il a bien soulagé sa défense et a plutôt bien utilisé les ballons qu'il a eu à négocier.

Chantôme (6,5) : Encore un bon match de Chantôme qui confirme qu'il est peut-être davantage qu'un simple remplaçant. Si le jeune Parisien parvient à se montrer régulier dans ses performances, alors Bodmer n'est peut-être pas certain de retrouver sa place de titulaire immédiatement. Hier, Chantôme a bien orienté le jeu parisien, notamment vers Nenê, et a fait preuve d'une grosse activité.

Giuly (7,5) : Bonne rencontre du "lutin", très en jambes en ce moment et même préféré à Sessegnon pour ce match. Auteur de nombreuses frappes au but dont une magnifique volée (19e), Giuly a beaucoup tenté pour destabiliser la défense toulousaine. A l'origine du premier but parisien, c'est lui qui sert magnifiquement Erding pour la seconde réalisation du PSG. Il a un peu baissé physiquement lors de la dernière demi-heure de jeu. Remplacé par Bodmer (82e).

Nenê : (6,5) Comme ses compères du milieu de terrain, le Brésilien, même s'il n'a pas été décisif hier, est à créditer d'une belle rencontre. Toujours juste, cherchant constamment à aller de l'avant, Nenê a encore pesé sur ce match par son envie et sa technique qui sont de vrais atouts pour le Paris Saint-Germain ! Remplacé par Sessegnon (69e) qui a fait parler son explosivité sans parvenir cependant à se montrer décisif.

Erding (5,5) : Son but, qui a semblé le libérer de nombreuses tensions, permet de donner un peu de relief à une performance encore en deçà de ce que l'on peut attendre du Turc. Toutefois, son activité sans ballon reste un régal pour ses partenaires même s'il ne l'as pas toujours bien utilisé quand il l'a reçu. Remplacé par Luyindula (70e) qui rate le but du 3-0 en toute fin de match.

Hoarau (4,5) : Une prestation à oublier pour le Réunionnais. Très peu en vue, il a souvent fait les mauvais choix. Moins pesant ou dangereux qu'à son habitude, Hoarau était peut-être handicapé par une douleur à l'épaule consécutive à une chute en début de match.

Kombouaré (6) : Son choix de titulariser Giuly sur le côté droit de l'attaque parisienne a été payant puisque la "mobylette" a été l'un des principaux artisans de cette victoire parisienne. Cependant, il aurait peut-être pu laisser Erding un peu plus longtemps sur la pelouse afin de lui permettre de se libérer totalement de ses tensions et de sa frustration accumulées depuis maintenant 8 journées de Ligue 1. Match cohérent par ailleurs.

Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement