This page is not available in your language, please, choose yours

Jallet - "je n'ai pas le niveau international"

Publié le 13 novembre 2010
Jallet - "Je n'ai pas le niveau international"

Alors qu'il retrouvera ses anciens partenaires du FC Lorient demain, Christophe Jallet a été interrogé par L'Équipe.fr sur les clés de ce match. Le latéral parisien en profite pour faire le point sur la saison parisienne et sur la sienne.

Dans 24 heures, Paris sera sur le terrain de Lorient, pour disputer cette 13e journée de Ligue 1. Et pour Jallet, l'homme à surveiller de près se nomme Gameiro : "Kévin (Gameiro) est jeune, il a encore beaucoup de choses à apprendre mais c'est quelqu'un de très dangereux. Il va super vite et il prend bien les espaces. Moi, je pensais que l'absence de Marama (Vahirua) allait le pénaliser. Mais on s'aperçoit que d'autres ont pris la place comme Amalfitano, qui lui délivre de bons ballons. C'est un poison pour les défenses. Quand il part dans le dos et s'il n'est pas hors-jeu, on ne le revoit plus, il va à 2000 à l'heure. C'est un bon mec, il bosse, il est en équipe de France. Il n'a pas pris la grosse tête."

Il n'en oublie pas pour autant son ancien entraîneur qui l'a révélé au grand public : "Il est venu me chercher à Niort et c'est grâce à ce genre d'entraîneur que j'ai pu progresser. Il ne se trompe pas sur ses recrutements. Il arrive à formater les joueurs à son idéal de jeu et ça marche. Il a toujours réussi à faire de bons coups. Il est très rigoureux. Pour le foot français, c'est bien d'avoir des entraîneurs comme ça."

Pourtant, malgré ses points forts, Lorient devrait être à la portée d'un PSG actuellement en réussite : "Tout le monde arrive à l'entraînement avec le sourire, on aime partager de bons moments ensemble. On rigole après les matches, on chante, on fait des paris pour les croissants le matin. C'est tout ça l'ambiance. C'est plein de petits détails. C'est agréable de venir aujourd'hui s'entraîner le matin car tout le monde est content. Mais la bonne ambiance, il ne faut pas se leurrer, elle vient avec les résultats. On bosse et on est conscient de notre potentiel, c'était le cas l'an dernier mais on ne savait pas répondre le jour J. Si on perd cinq matches, ce ne sera pas la même chose."

Enfin, Jallet glisse quelques mots sur l'Equipe de France. En effet, son nom commence à circuler avec de plus en plus d'inistance du côté de Clairefontaine : "Je fais de bons matches mais je n'ai pas le niveau international ! Je marque peut-être des points pour l'équipe de France mais il y a de grands arrières droits chez les Bleus. Ceux qui sont retenus sont très bons. Le Jallet footballeur du PSG a plus d'expérience que celui de Lorient, c'est normal, mais le Jallet hors du terrain n'a pas changé. Je suis resté le même."

Simple, humble, travailleur et généreux, voici des adjectifs qui peuvent réellement qualifier Jallet sur et en dehors du terrain. S'il poursuit ainsi, en se montrant toujours aussi combattif, Laurent Blanc pourrait bien finir par faire appel à lui. Mais pour l'heure, il s'agira pour Jallet de faire bonne figure face à ses anciens partenaires : la tête de la Ligue 1 est en jeu !
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement