This page is not available in your language, please, choose yours

Lorient : paris ne lâche rien ! (après-match)

Publié le 14 novembre 2010
Lorient : Paris ne lâche rien ! (Après-match)

Au terme d'une partie surtout manqué par son manque de réalisme, Paris arrache tout de même le nul à Lorient (1-1). Nenê a inscrit le but égalisateur à la dernière minute.

Equipe du PSG :

Coupet – Jallet, Armand, Sakho (cap.), Ceará (Tiéné, 72e) – Giuly (Luyindula, 61e), Bodmer, Chantôme, Nenê – Hoarau (Sessegnon, 69e), Erding.

Paris joueur, Lorient opportuniste

Antoine Kombouaré avait indiqué vouloir voir une équipe joueuse qu'importe le résultat final. Paris a fait preuve de qualités par moments dans le jeu et a obtenu un bon résultat à Lorient. Le club parisien réussissait une très bonne entame avec un bloc positionné haut qui gênait les Merlus. Les situations s'enchaînaient devant le but d'Audard : une belle frappe de Giuly (1ere), une tête non cadrée d'Hoarau (8e), un contre mal achevé par Chantôme (14e), et une tête trop décroisée de Nenê (18e).

Lorient sortait la tête de l'eau par la suite et concrétisait son rare temps fort dans ce premier acte. Après une barre trouvée par Gameiro sur un superbe lob sur lequel Coupet était archi-battu (24e), c'est Kitambala qui trouvait l'ouverture sur un corner où l'attaquant lorientais marquait devant la passivité de toute la défense parisienne (1-0, 31e). La réaction parisienne était intéressante mais les Franciliens manquaient le coche par Erding à trois reprises (35e, 38e, 39e) et plus encore par Hoarau qui tombait sur un Audard impérial sur deux coups de tête du Réunionnais (40e, 44e).

10 occasions à 3 pour Paris en première période : Lorient pouvait s'estimer heureux. Même si les Merlus se procuraient de belles opportunités au retour des vestiaires par l'intenable Gameiro (49e, 51e, 64e), les Parisiens continuaient de dominer dans cette partie sans convertir, Audard s'envolant sur deux grosses occasions signées Bodmer (55e, 61e). Kombouaré décidait alors de sortir Giuly et Hoarau pour faire entrer Luyindula et Sessegnon. Les Franciliens se procuraient alors moins d'occasions, hormis une tête de Sessegnon à côté (81e). Mais à la dernière minute, Nenê surgissait de nulle part sur un coup franc mal dégagé pour égaliser d'une frappe croisée (1-1, 90e) ! Paris le lâche décidément rien cette saison…

Paris a du mental

Alors que Paris a failli s'incliner, Nenê est venu enlever une épine du pied des Parisiens. Mais que ce fut laborieux. En raison notamment d'un gros manque d'agressivité, aussi bien en défense qu'en attaque. Spectatrice sur le but lorientais, la défense parisienne n'a pas fait oublier le manque cruel de détermination des attaquants parisiens, comme en attestent les nombreuses occasions. Et ce même si Audard a sorti le grand jeu à plusieurs reprises.

Les Parisiens peuvent souffler : ils ont enfin une semaine de récupération à venir, sauf pour les internationaux. Une semaine pour bien préparer la réception de Caen et enchaîner à nouveau.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement