This page is not available in your language, please, choose yours

Asnl : paris finit mal l'année... (après-match)

Publié le 22 décembre 2010
ASNL : Paris finit mal l'année... (Après-match)

Vite réduit à 10 au quart d'heure de jeu, Paris s'incline à Nancy (2-0). Les joueurs de la capitale ont livré une prestation assez terne, pas aidés par leur infériorité numérique. Ils mettent un terme aux 13 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Malgré ce résultat, le PSG reste deuxième, à un point du leader lillois.

Equipe du PSG :
Edel - Jallet, Camara, Sakho, Ceará - Giuly (Luyindula, 60e), Makelele (cap.) (Traoré, 78e), Chantôme, Nenê - Hoarau, Erding (Clément, 28e).

Une expulsion qui fait mal

La soirée a été cauchemardesque pour Paris. Vite réduits à dix, suite à l’expulsion de Sakho au quart d’heure de jeu, les Parisiens ont pris l'eau à Marcel-Picot, même s'ils ont dans un premier temps tenu au courage en ayant quelques velléités offensives. Premiers à solliciter Gregorini grâce à Hoarau (5e, 9e), les joueurs de la capitale ont donc perdu un des leurs suite à une expulsion plutôt sévère de Sakho (15e). Pas en position de dernier défenseur, Camara couvrant, Mamadou Sakho a, de plus, à peine touché Hadji qui s'est fait un croche-pied tout seul. Malgré ce fait de match, la bande à Kombouaré continuait à montrer un visage entreprenant dans un schéma inhabituel (Makelele défenseur central, Clément entré à la place d'Erding à la demi-heure de jeu pour occuper la place du capitaine parisien). Paris avait même une grosse occasion d'ouvrir le score mais le corner direct de Nenê trouvait la barre (41e).

Edel, plutôt tranquille jusque-là, se chauffait les gants avant la pause en sortant une belle parade sur un tir d'Hadji (45e). Avant de poursuivre sur sa lancée sur des essais de N'Guemo (53e) et Brison (59e). Sous une pluie battante, le PSG subissait de plus en plus les assauts lorrains. Et finissait par plier sur une longue ouverture de Féret sur laquelle Hadji, à la lutte avec un Camara bien passif, parvenait à lober Edel d'un beau ballon piqué (1-0, 67e). La suite, Paris la rendait bien difficile en ne réagissant pas, émoussé par les conditions et l'infériorité numérique. Hadji en rajoutait une couche sur un nouveau ballon piqué (2-0, 83e) et assommait les visiteurs. Vivement 2011 !

Paris marque le pas

Rejoint face à Monaco, Paris marque le pas après ce douloureux revers en Lorraine. L'expulsion sévère de Sakho n'a pas arrangé les choses pour une équipe qui avait bien débuté la rencontre. Apparu timorés, à court physiquement, les Parisiens étaient à bout et personne n'a surnagé, pas même Nenê.

Avec l'affaire Sessegnon qui a éclaté ce jour et les blessures qui amoindrissent un effectif pas si quantitatif que ça, Paris ne sera décidément jamais tranquille. Mais le club de la capitale finit tout de même deuxième à la trêve, à un point du leader. En juillet dernier, on aurait tout de suite signé pour un tel scénario...



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement