This page is not available in your language, please, choose yours

Lens : notes > paris est dans le dur

Publié le 13 février 2011
Lens : Notes > Paris est dans le dur

Samedi soir, Paris a peut-être livré sa plus pâle prestation de la saison. Pas dans le rythme, en manque d'inspiration, les Parisiens ont logiquement concédé le nul face à une équipe lensoise qui a confirmé son regain de forme. Dans un nouveau système en 4-1-3-2, le club de la capitale n'a jamais pu déstabiliser les Sang et Or.

Homme du match :

Sakho (6.5) : Le meilleur Parisien sur la pelouse. Après sa prestation mitigée à Rennes, le défenseur s'est bien racheté en affichant une belle autorité dans les duels.

Le reste de l'équipe :

Edel (4) : Le gardien parisien est de moins en moins rassurant. Notamment dans ses sorties aériennes où il parait bien hésitant comme sur cette intervention devant Jemaa qui prend le dessus sur lui (53e). Un jeu au pied également approximatif qui interroge beaucoup quand on parle de plus en plus d'un retour de Coupet dans les cages du PSG…

Jallet (5) : Défensivement, il a été livré à lui-même. Chantôme ne se repositionnant quasiment jamais dans son couloir, le latéral a du faire le travail pour deux et a souffert face à Akalé. Une participation offensive irrégulière.

Armand (6.5) : Blessé par Edel, en prenant le genou de son gardien, il avait auparavant livré une partie solide. Remplacé à la pause par Camara (5), pas toujours serein mais qui a réalisé deux très belles interventions défensives devant Jemaa.

Tiéné (5) : Belle activité de l'Ivoirien qui a apporté offensivement par la qualité de ses centres. Défensivement, il reste encore friable comme en témoigne ses difficultés face à Maoulida.

Makelele (5) : Le capitaine parisien continue de montrer ses insuffisances à la récupération. Assez émoussé, il a du colmater les brèches seul devant la défense. Peu aidé par ses partenaires, il a été lui aussi souvent livré à lui-même.

Chantôme (5.5) : Positionné milieu droit dans ce 4-1-3-2, il a souvent eu tendance à dézoner en accompagnant Bodmer dans l'axe. Il a donc fini par se perdre dans l'entrejeu où il s'est montré moins tranchant qu'à l'accoutumée.

Bodmer (5.5) : Lui aussi assez emprunté dans son rôle de meneur de jeu. Il n'a pas su trouver ses partenaires par son jeu à une touche. Paris jouant trop axial, les espaces étaient bouchés et il aurait eu pu écarter davantage le jeu. Remplacé par Luyindula (67e), entré pour mener le jeu derrière le duo Hoarau-Erding.

Nenê (5) : Le Brésilien n'est plus que l'ombre de lui-même. Encore emprunté, il n'a pas surpris le jeune mais talentueux latéral droit, Aurier. Deux bons corners tout de même en fin de match mais c'est bien peu.

Erding (4) : Encore une prestation décevante du Turc qui a gâché deux grosses occasions en une minute (52e). Inutile dans le jeu, son entente avec Hoarau ne fonctionne absolument pas. Remplacé par Maurice (84e).

Hoarau (5) : Une frappe trop enlevée et une tête sur le poteau. C'est à peu près tout pour le géant parisien. Lens a bien su couper la relation qu'il avait avec Bodmer, une des clés du jeu parisien. Il a terminé bien essoufflé.

Entraîneur :

Kombouaré (4) : En l'absence de Giuly, il a donc aligné Chantôme à droite mais dans un système inhabituel. Exit le 4-4-2 à plat, exit le 4-2-3-1 qui avait été si convaincant, le Kanak a aligné un 4-1-3-2 bien déséquilibré. Un système qui demandait aux latéraux d'apporter offensivement mais cela n'a pas vraiment été le cas. Le jeu parisien était trop axial pour espérer mieux.

Article rédigé par Ted.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement