This page is not available in your language, please, choose yours

Borisov : une qualif' et c'est tout !

Publié le 24 février 2011
Borisov : Une qualif' et c'est tout !

Au terme d'une partie assez terne, le PSG se qualifie malgré tout pour les 8emes de finale de la Ligue Europa après son nul face à Borisov (0-0). Paris rencontrera Benfica en 8eme : match aller au stade de la Luz le 10 mars, retour au Parc le 17.

Equipe du PSG :
Edel – Ceará (cap.), Camara, Armand, Tiéné – Maurice (Makonda, 83e), Chantôme, Clément, Luyindula – Bodmer (Kebano, 73e) – Erding (Hoarau, 67e).

Le spectacle n'a pas été au rendez-vous

Paris a fait le strict minimum. Tombant sur un bloc très regroupé de Borisov, le PSG a tremblé jusqu'au bout en étant à la merci d'un but de Borisov qui l'aurait éliminé. Les Franciliens n'auront en fait tremblé qu'à une seule reprise. Lorsque Bressan profitait d'une bourde de Camara pour se présenter face à Edel mais le portier parisien sauvait le club en sortant une parade réflexe décisive (68e) ! Auparavant, les Parisiens n'avaient pas montré grand-chose si ce n'est une tête d'Erding était sauvée sur sa ligne par un défenseur adverse (4e), ou deux essais sans danger de Luyindula (11e, 37e).

Endormi par le rythme de ce match, le club de la capitale aurait se faire surprendre avant la pause mais le coup de tête de Volodko frôlait le cadre (44e). En seconde période, on ne se régalait pas davantage et il fallait attendre le passage en 4-4-2 du PSG et l'entrée du jeune Nesskens Kebano pour donner un peu plus d'intérêt à cette rencontre. Le jeune joueur de 18 ans a tout réussi lors de son entrée en jeu, de sa belle frappe boxée par le portier adverse (79e), à des gestes techniques et transmissions toujours bien senties. Hoarau y allait aussi de sa tentative mais elle était là aussi déviée par Gutor (82e).

Paris aura donc réussi l'essentiel dans un match poussif. A ne pas rééditer face à un adversaire d'un autre calibre au prochain tour : Benfica, pour une revanche. Le club lisboète avait en effet éliminé Paris au même stade en 2007 (2-1 pour Paris à l'aller, 3-1 pour Benfica au retour).

Des remplaçants au rendement mitigé

Ce match était surtout l'occasion de voir à l'œuvre des joueurs en manque de temps de jeu. Certains ont livré un bon match, à l'image de Ceará, capitaine exceptionnel d'un soir, ou Clément. D'autres ont paru bien en-dessous, Maurice, Luyindula et Camara en tête, ratant tout ce qu'ils ont entrepris. Quant à Erding, il a été plutôt transparent.

L'entrée intéressante reste donc celle du jeune Kebano. Positionné à droite, il a agréablement surpris avec une maturité étonnante dans son jeu. Ce joueur mériterait d'être revu et pourrait très bien prendre la place de Maurice qui stagne depuis plusieurs mois… Maintenant place au championnat avec la réception de Toulouse dans moins de 72h. Et avec des joueurs frais et dispos…



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement