This page is not available in your language, please, choose yours

Sakho - "j’ai progressé mais ce n’est pas fini"

Publié le 9 mars 2011
Sakho - "J’ai progressé mais ce n’est pas fini"

À peine prolongé par Paris, Mamadou Sakho a été interrogé par La Parisien sur ses premières impressions ainsi que sur son plan de carrière.

Désormais lié au PSG jusqu’en juin 2014, Mamadou Sakho semble libéré, soulagé d’en avoir fini avec une démarche qui le tracassait. "Enfin! Un accord a été trouvé et tout le monde est content. Je remercie le président et tous les salariés du club pour cette marque de confiance. Même si j’arrivais à faire la part des choses pendant les matchs, cette histoire me pesait entre les rencontres. Ce n’était pas évident. Maintenant, je vais être à 200% pour rendre au club la confiance qu’il m’a donnée. Ce n’est pas évident de miser autant sur un jeune de 21 ans."

Alors qu’il s’inscrit dans la durée, le défenseur veut rester simple, conscient d’avoir encore du travail pour atteindre le très haut niveau. "Que Claude, qui a été un leader partout où il est passé, parle de moi ainsi, ça me touche. Mais cela ne me donne pas le droit de dire : 'Les gars, maintenant, c’est moi le boss!' J’ai encore du travail pour devenir celui que je veux être. Je sais que j’ai progressé mais ce n’est pas fini", a-t-il expliqué.

Maintenant, le joueur formé au club espère bien arriver à atteindre son objectif dans la capitale. "Mon objectif est archi-clair : jouer la Ligue des champions ici. C’est mon rêve le plus fort et c’est tout ce que je peux vous répondre." Pour cela, il faudra au minimum dépasser Lyon et Marseille, qui ont un point de plus au classement, pour atteindre la troisième place qualificative pour le tour préliminaire de Ligue des Champions.

Bien installé aux côtés de Sylvain Armand, Sakho voit désormais plus loin, désireux de se faire une place fixe en équipe de France. "Maintenant que j’ai signé, je peux le dire : devenir titulaire chez les Bleus (constitue la prochaine étape de son parcours, ndlr). Cela me semble logique d’avoir cette ambition. Je ne veux pas brûler les étapes et je vais d’abord essayer de gratter du temps de jeu en Bleu. Mais il est clair que je m’autorise à rêver plus fort de l’équipe de France."

Pour terminer, le plus jeune capitaine de l’histoire du PSG s’est penché plus précisément sur sa façon de gérer son plan de carrière. "Je me suis fixé, avec mes agents et mes proches, une ligne de conduite. Et tout se déroule dans les temps. Je ne me suis pas dispersé et je ne me suis pas laissé tourner la tête par des agents très connus qui se sont subitement intéressés à moi. Je reste fidèle à mes valeurs et à mes amis. Mon noyau dur me protège. Et ce n’est pas avec ce qui m’arrive aujourd’hui que je vais changer d’avis ! ", a-t-il conclu, serein.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement