This page is not available in your language, please, choose yours

Edel, la blague a-t-elle assez duré ?

Publié le 18 mars 2011
Edel, la blague a-t-elle assez duré ?

Apoula Edel s'est encore une fois fait remarquer ce jeudi soir en Ligue Europa. Coupable sur le but encaissé, le portier parisien voit enfin sa place fragilisée. Car après l'avoir protégé, Antoine Kombouaré semble perdre patience…

"C'est impardonnable de commettre des erreurs pareilles à ce niveau là". Cette phrase d'Antoine Kombouaré, après l'élimination du PSG face à Benfica, témoigne de la lassitude de l'entraîneur parisien envers son gardien. En bouchant mal son angle sur son côté droit, la nouvelle bourde d'Edel a en effet coûté cher à son équipe. Encore une fois. Car cette saison, le numéro 30 parisien en a accumulé des erreurs qui ont coûté des points à son équipe (voir par ailleurs). Pour la première fois cette saison, le Kanak a donc remis en cause publiquement la prestation de son gardien. A trois jours du déplacement au Vélodrome, il ne serait pas étonnant d'assister à un changement de statut.

Coupet à la rescousse

Répétant à l'envi qu'Edel est "l'avenir du PSG", Grégory Coupet en a agacé plus d'un. On y a vu comme une forme de résignation pour une fin loin d'être à l'égale du reste de sa carrière. Après la qualification face au Mans au début du mois, l'ancien Lyonnais avait répété ses louanges envers son coéquipier : "Je ne suis pas plus candidat qu’avant. Les gens ont dit que j’avais moins envie, que je venais moins tôt à l’entraînement, mais ce n’est pas vrai. On est tous en concurrence. Edel fait un super travail, il mérite sa place. Il est un très bon gardien et je persiste à le dire, il est l’avenir du PSG. Tout se passe bien au niveau des gardiens, ne changeons pas ça. Ma performance ne remet pas en cause le bon travail d’Edel". Tempérant plutôt ses propos par rapport au début de saison, Coupet semble tout de même sur la pente ascendante au niveau de sa forme comme l'ont attesté ses bonnes performances en Coupe de la Ligue à Lyon, à Valenciennes ou encore en Coupe de France face au Mans, où il a arrêté un penalty…

Edel rarement décisif

Mais cela sera-t-il suffisamment pour inverser la hiérarchie ? Apoula Edel n'en est en tout cas pas à sa première erreur. Combien de fois le gardien parisien a-t-il été le cible de toutes les critiques cette saison ? Après un très bon intérim en septembre-octobre, où il était chargé de remplacer Coupet en sérieuse méforme, le portier a été rattrapé par ses limites. Même s'il faut rappeler que les affaires extra-sportives qui le concernent ont pu largement le perturber, il a tout de même quelques carences notables...

A commencer par ses prises de balle non assurées comme sur le but encaissé face à Marseille le 7 novembre, qui relançait un OM alors moribond, ou à Nancy, où il a relâché plusieurs ballons dangereux. Il a aussi été question de son placement, comme en témoignent les buts encaissés à Lyon, sur le premier de Cissokho, à Casablanca, en amical, à Rennes, ou donc jeudi face à Benfica. Incapable de boucher son angle, un comble pour un gardien, il est apparu souvent trop court alors que d'autres gardiens de haut niveau brillent sur ce genre d'actions. Mais le clou aura été ce dégagement manqué à Gerland qui a profité à Gomis, lequel égalisait à 2-2 alors que son équipe était à dix. Un véritable tournant pour les deux équipes surement. Car Lyon, alors en perte de confiance, aurait pu perdre confiance en son potentiel, tandis que Paris pouvait s'emparer d'une place de leader qu'il n'a occupé que lors de la première journée. Une erreur en forme de symbole…

Une prolongation en vue ?

S'il a été performant à quelques reprises, ce fut bien trop peu pour pouvoir espérer occuper une place de titulaire dans un club à ambitions. Si Coupet semble en fin de carrière, qui nous dit qu'il ne serait pas meilleur à sa place, mis à part le principal concerné ? Quoiqu'il en soit, cela n'empêche pas le gardien arméno-camerounais de demander une prolongation de son contrat, qui expire à la fin de la saison. Les dirigeants accèderont-ils à ses désirs ? Ses récentes performances incitent plus que jamais à la prudence, surtout quand on connait les envies du club d'engager un titulaire fiable en vue de la saison prochaine…



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, edel

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement