This page is not available in your language, please, choose yours

Kebano vu par sa famille

Publié le 6 avril 2011
Kebano vu par sa famille

En ce milieu de semaine, Le Parisien se penche sur le cas du jeune Neeksens Kebano en essayant d’en savoir un peu plus sur son parcours grâce au témoignage de son père.

Né dans une famille très friande de sport, Neeskens Kebano semblait destiné à faire du football professionnel son métier. Ce n’est pas son prénom, hérité de la passion de son père pour Johan Neeksens, ce joueur néerlandais qui a évolué à l’Ajax et au FC Barcelone dans les années 1970, qui viendra prouver le contraire.

Déjà vif dans ses premières années, le futur Parisien débute par le judo. "A l’école, Neeskens était turbulent, voire bagarreur. Alors, la directrice m’a conseillé de le mettre au sport pour canaliser cette énergie", explique son père. Très vite, le garçon se tourne vers la pratique du ballon rond, jusqu’à être suivi par Chelsea à 13 ans, mais la famille refuse un départ du fait de la jeunesse de l’enfant. La réponse sera la même pour les sollicitations de Rennes, Strasbourg, Troyes, Auxerre, Bordeaux ou encore Sochaux, le footballeur préférant jouer à Paris.

Kebano fait donc ses classes jusqu’à ses premières apparitions en équipe première du PSG. Contre Martigues, il fait forte impression, mais malheureusement pour lui, son but est refusé par l’arbitre. Il dispute un match d’Europa Ligue contre le BATE Borisov au Parc des Princes, puis marque le but du 2-0 face au Mans en Coupe de France (et non contre Borisov, comme le relate Le Parisien), chose qui a ravi son père. "Pour ce match, j’avais été invité dans une loge où l’on sert à manger, poursuit Ness. Mais j’étais tellement stressé que je n’ai rien pu avaler. Quand il a marqué son but, une hôtesse est venue me servir une coupe de champagne, mais je ne bois pas d’alcool…" Seule déception, sa mère n’était pas présente : devant se lever très tôt pour aller travailler, celle-ci a dû suivre le match à la télévision.

Ce week-end, Neeksens Kebano a connu le plaisir de découvrir la Ligue 1, en compagnie de son compère Jean-Christophe Bahebeck. Les entrées conjuguées des deux jeunes stagiaires ont permis d’accélérer le jeu parisien. Le deuxième était même à deux doigts de donner la victoire à son club à la suite de la superbe talonnade de Nenê, mais sa frappe est passée un peu à côté du but gardé par Fabien Audard. Plus en vue ces derniers temps, le joueur de 19 ans attire de nouveaux clubs qui souhaiteraient bien l’enrôler, mais son plan de carrière passe par le fait de s’imposer à Paris.

Ainsi, des discussions avec la capitale devraient bientôt s’engager pour un nouveau contrat. Quoi qu’il en soit, le joueur ne s’inquiète pas outre mesure pour son avenir, tant au niveau sportif que financier. Avant de penser aller plus loin dans le milieu professionnel, l’international français des moins de 19 ans veut passer le cap du baccalauréat STG. Une fois le diplôme en poche, il sera temps pour Kebano de ne plus penser qu’à sa carrière de joueur de football.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement