This page is not available in your language, please, choose yours

Aimé et la planète des signes, délicieux conte musical

Publié le 14 décembre 2008 Par Caroline D.

Coup de cœur de la rédaction pour Jean-Marie Leau et son conte musical pour petits et grands Aimé et la Planète des Signes.




Avec ou
sans enfant, le Jardin d’Acclimatation est plein de surprises. L’une d’entre
elles est son charmant théâtre en forme de chapiteau. Une vaste salle, un large plateau et des enfants surexcités. Le calme revient lorsque les lumières
tombent. Le spectacle commence. Aimé et la Planète des Signes est un joli conte musical (au profit de la Chaine de l’Espoir), sur le langage, son usage et son pouvoir. Sur scène on danse, on joue la comédie et on chante avec entrain. Les enfants adorent et les parents repartent en fredonnant.


L’histoire :
Aimé est amoureux de la très belle libraire Maud Amour mais ne sait comment
l’exprimer. Son ami Petit Robert le Gros, le bon roi des dictionnaires, lui
recommande d’écrire un poème d’amour. La Déesse MS (incarnée par Christine Bonnard particulièrement
convaincante) règne sur la Planète. Elle est devenue puissante grâce à
l’invention du langage texto. Mais c’est un despote qui ne connaît ni l’amour, ni
son expression. Elle veut effacer les signes de la Planète pour ne laisser la
place qu’au langage texto. Les points, les
virgules, les cédilles sont ainsi injustement chassés. Alors que l’exil
commence, la rébellion se met en place. Menée par Jay, le chef des Points, la Resistance
s’organise... Evidement grâce à l’amour, le bonheur reviendra.
L’intrigue est
pleine de rebondissements. La construction des personnages est créative et poétique,
tout comme les costumes. Les textes des chansons sont intelligents et drôles. Les
mots et leurs jeux sont à l’honneur. Plus profondément, et sans prétention, les
grands thèmes de l’histoire sont abordés avec efficacité : l’injustice,
l’exil, la rébellion, le combat avec ou sans les mots. Belle proposition de
Jean-Marie Leau qui n’en est pas à son coup d’essai jeune public puisqu’il a co
écrit avec Zazie et Vincent Baguian la
comédie musicale « Sol en Cirque ». Il est ici, un auteur
compositeur généreux et quand il nous parle d’amour, on a envie d’y croire.
Le livret de Aimé et
la Planète des Signes est co écrit avec Patrick
Zeff-Samet. Et pour ceux qui n’auraient pas la chance de découvrir
sur scène « Aimé et la Planète des Signes », un double CD au profit
de la Chaine de l’espoir est édité chez harmonia mundi. On y retrouve les voix
de Jean-Pierre Foucault, Stéphane Bern, Carla Bruni, Michel Cymes, Carole
Gaessler, Laure Illouz, Amanda Lear, Yves Lecoq et Mélissa Theuriau.
Les mercredis 17 et 24 décembre à 14h30 au Théâtre du Jardin d’Acclimatation et tous les jours de la 2ème semaine des vacances de Février. A partir de 5 ans.

www.aime-lespectacle.com


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de ysanaland

    ysanaland le 04/01/09 à 11h04

    j'espère que tous ses spectacles feront un petit touren province.....

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 16/12/08 à 15h04

    Le thème original et ludique du spectacle devrait divertir les petits et les grands. L'atmosphère semble assez loufoque.

L'AGENDA

Annoncez votre événement