This page is not available in your language, please, choose yours

Une vamp en solo

Publié le 2 juin 2010 Par Caroline J.

Souvenez-vous de Gisèle Rouleau, aka Dominique de Lacoste et Lucienne Beaujon, alias Nicole Avezard. Dans les années 90's, ce duo comique incarnait, grimées, deux vieilles dames particulièrement caricaturales au nom inoubliable, Les Vamp. Après une reformation en 2004, les deux amies ont finalement décidé de continuer leur route chacune de leur côté. C'est ainsi que Gisèle Rouleau débarque dans la capitale avec son one-woman-show, "En Coup de Vamp". À découvrir à la Comédie de Paris jusqu'au 10 juillet prochain, Sortiraparis a pu assister à l'une de ses représentations.

Gisèle Rouleau est très chanceuse car avec le temps, elle ne prend pas une ride! Elle porte toujours ses bas d'un rouge vif, ses petites chaussures blanches, ses lunettes mais aussi et surtout son magnifique tablier aux motifs très colorés sans oublier son foulard autour de la tête!

En revanche, ses amies vieillissent et les accidents ne sont pas rares.
C'est notamment ce qui est arrivé à Mâme Jansen. Coincée par son sac bandoulière dans la porte arrière d'un autocar, Simone Jansen se retrouve avec 26 fractures, et coincée pour trois mois à l'hôpital. Heureusement, sa « seule amie » Gisèle Rouleau veille sur elle et lui rend visite tous les jours. Elle prend alors bien soin d'elle en lui racontant le défilé du 14 juillet, les épisodes des Feux de l'amour, les derniers potins sur Mâme Rossignol, Mâme Camin et Mâme Simone, ou encore sa renconctre avec un certain Cesario à l'étage du dessus...

Mais derrière ses faux airs de Sainte, Gisèle Rouleau n'a rien perdu de son caractère bien trempé, de son amour pour l'argent mais aussi et surtout de son humour. Elle ne se gêne donc pas pour mettre du Porto dans les perfusions de Mâme Jansen, les trouvant trop fades à son goût. Elle ne se prive pas non plus pour vendre les meubles de son amie et de chercher à tout prix son livret de Caisse d'Épargne...

Pour tuer les longues discussions en solitaire, Gisèle Rouleau décide également de donner un petit coup de main au personnel de l'hôpital en s'improvisant Nouvelle Urgentiste Logistique! Alors que le docteur Bouchard donne quelques leçons particulières d'anatomie à ses infirmières à l'hôtel Ibis d'en face, Gisèle, donne, quant à elle, plusieurs consultations, en échange de quelques euros. Et quels conseils! Mettez par exemple du coca sur une blessure ouverte et non du synthol...A vous de voir!

Gisèle Rouleau sème donc la zizanie au sein de l'hôpital mais tient surtout compagnie à son amie Mâme Jansen. Car derrière les nombreux fous rires provoqués par les récits de Gisèle, "En Coup de Vamp" évoque de façon tendre et émouvante la vieillesse et la solitude...Mais Dominique De Lacoste manie à la perfection l'humour pour nous faire rire de tout. Caustique, dynamique, naturelle, Mâme Rouleau n'a pas pris une ride pour notre plus grand plaisir.

"En coup de Vamp" à la Comédie de Paris, jusqu'au 10 juillet 2010
Réservations


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 26/06/10 à 00h01

    Malgré sa constante énergie j'ai trouvé ça un peu longuet . Il m'a vraiment manqué les réparties entrainées par les dialogues.

  • Avatar de anthurium

    anthurium le 10/06/10 à 10h41

    j'ai mon billet en poche! je les avais vues (toutes les 2) à l'olympia; j'en garde un bon souvenir, ça devrait "decoiffer" un peu!

L'AGENDA

Annoncez votre événement