This page is not available in your language, please, choose yours

Le festival summer of loge

Publié le 29 juin 2011 Par Marine S.
summer of loges

Infos pratiques


77 Rue de Charonne
75011 Paris 11

M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin

Pour ce festival Summer au Théâtre La Loge du 1er au 29 juillet seront invités huit compagnies pour 4 soirées différentes sur 4 semaines avec deux spectacles par soir. Le thème de ce festival sera celui des Frontière(s).

Chaque spectacle s’inspirera de diverses sources telles que la comédie musicale, le polar, la fiction radiophonique, la photographie, le théâtre de situation, d’expérimentation ou de montage. Le festival explorera les limites, les décalages et favorisera la curiosité du public notamment en permettant à celui-ci d’envisager le théâtre différemment.
Au programme de ce festival of Loges 2011, axé sur le théâtre Frontière(s) :
Putsch! The Tragical history of a squirrel par le club de la vie inimitable. Les 5, 6 et 7 à 20h.
Putsch ! est un spectacle déambulatoire. Nous y visitons le parc d’attraction Squirrel World, qui retrace les faits d’un passé fictif. Le spectateur va se perdre métaphoriquement et littéralement dans ce tourbillons de fais absurdes drôles et visuels.
Il y a quelqu’un ? par la compagnie les 3 Galatées. Les 5, 6 et 7 à 20h.
Une histoire complètement farfelue, sur un homme qui change de civilisations et qui retrouve un trou de 50/80cm chez lui, fait par son voisin a c’était cru au temps des pyramides, a inspiré Claire Chaineaux. Elle en a fait un scénario, une histoire sur soi, sur l’autre, sur les relations des êtres.
The Magic of Spectacular Theater par Gérald Kurdian. Les 12, 13 et 14 à 20h.
Spectacle a mi-chemin entre la comédie musicale lo-fi, la Grande Illusion et le documentaire qui a pour but de diffuser un ensemble d’évènements administratifs, logistiques ou politiques.
Une étrange aventure de Jo Preston par Maya Boquet. Les 12, 13 et 14 à 20h.
Drame radiophonique aux allures de hard-boiled, pour les durs à cuirs, qui se joue en direct sur la scène, avec des mots d’argot, des bruitages à tire-larigot et des musiques de post punk féminin.
Préface à la venue des esprits par Cie Mesden. Les 19, 20 et 21 à 20h.
Spectacle autour de la figure d’Edouard Buguet, faussaire notoire du 19ème siècle qui prétendait photographier les esprits et faisait commerce de ses dons.
On n’imagine pas combien ça peut être difficile d’ouvrir une porte par la Cie MKCD, 31. Les 19, 20 et 21 à 20h.
Trois femmes qui se trouvent à un endroit inconnu, parlent de l’endroit, de la vie, juste avant de décider quelque chose, quelque chose d’inévitable et de brutal. Cet endroit, qui est comme la dernière respiration avant l’apnée.
Le monte-plats par le collectif Hubris. Les 26, 27 et 28 à 20h.
Un texte d’Harold Pinter qui questionne sur les frontières de la représentation théâtrale et les limites du libre arbitre chez l’homme. On se questionne sur la liberté, sur la confrontation de deux hommes dans un espace cloisonné.
L’examen de la maturité par la Cie Esquimots. Les 26, 27 et 28 à 20h.
Gombrowicz est ici mis en scène à 17 ans, au moment de l’examen de la maturité (le Bac polonais). Sa famille déverse sur lui ses angoisses sur son caractère marginal, anormal, et complètement immature.

Le Festival Summer of Loge du 6 au 30 juillet à La Loge.
Tarifs : 14€/10€.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement