This page is not available in your language, please, choose yours

Foodstock ou la rançon du succès

Publié le 24 octobre 2008 Par Mélanie B.
Veillées Foodstock, Fooding, Daddy & Me, Rosemary, Moriarty, Revolver, les Frigos

Hier au soir s'est tenue la seconde veillée Foodstock aux frigos.

Du monde à tire-larigot, une file d'attente désespérante, de longues minutes d'arrêt sur image et malgré tout cela vous avez été très nombreux à vous armer de courage pour affronter tous ces éléments, ma foi, plus que rebutants.
Question : le jeu en vallait-il la chandelle ?

Passé ces obstacles, c'est un joli site aménagé dans l'esprit d'une soirée bucolique qui attendait ses invités : ici on vous sert un verre sous des guirlandes de lumière, là on peut prendre place sur une chaise longue pour papoter avec ses copines, de ce côté on va se chercher une assiette de fromage et sur l'herbe, on déguste ses petits mets dans l'attente de Daddy & Me.
D'un point de vue extérieur le cadre à l'air idyllique, extérieur vous dites ?

Oui, on continue à faire la queue pour le prendre, ce verre et oui on refait la queue pour s'accaparer son assiette de dégustation. Franchement, vous vous attendiez à ce que l'on vous serve le tout sur un plateau d'argent gravé à votre nom ? Heureusement, je vous aurais presque trouvé ingrat pendant l'espace de quelques secondes.

Oublions donc ces quelques désagréments puisqu'au moins nous avons eu la chance d'y être et retenons la chose suivante :
un staff nombreux, Rosemary et son papa chéri (mais pas de Jimmy), Revolver, Zach Ryan le bébé le
plus quôté de Paris, Radio Nova et son animatrice fétiche Aline, un repas peu coutumier, un lieu très agréablement agencé, des plats parfois suspects mais toujours très frais et tout ça gratuit ! Et puis aussi, quelques picassiettes qui se greffent en tête de queue et ne se prêtent pas au jeu. C'est frustrant et rageant mais si je continue à parler d'eux, je basculerai moi aussi dans le côté obscure de la force.

Alors à tout ceux qui n'ont pas eu le loisir d'y assister pour s'en faire leur propre idée, il y a le fooding de décembre pour se rattraper. :)


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de annah

    annah le 01/11/08 à 01h00

    Parmi les petits désagréments d'une soirée gratuite à Paris: c'est blindé! Personnellement, je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au bout...

L'AGENDA

Annoncez votre événement