This page is not available in your language, please, choose yours

Report : à l’assaut de la fête de la musique

Publié le 22 juin 2011 Par Caroline J.
Fête de la Musique 2011

La Fête de la Musique 2011 a fait très fort, hier, mardi 21 juin, à l’occasion de sa 30e édition. Une fois encore, il y en avait pour tous les goûts : du rap au reggae en passant par le rock et l’électro… musiciens amateurs et professionnels ont fêté, comme il se doit, cette 30e Fête de la Musique.

Ahhh, la Fête de la Musique ! Un pur régal pour certains et une galère pour d’autres…

Galère de transport surtout ! Car même si certaines lignes de métro circulaient toute la nuit, la plupart d’entre elles étaient prises d’assaut pour aller d’un site à un autre et d’un événement à un autre… Résultat des courses ? Les transports étaient, comme chaque année, saturés…

Mais une fois cette aventure traversée, les amateurs de musique s’en donnaient à cœur joie et s’en mettaient plein les oreilles. Cette année, Paris et l’île de France débordaient de bons plans en tout genre.

Il y avait bien sûr les gros événements comme ceux de la Place Denfert Rochereau où Le Prince Miiaou et Skip The Use ont su mettre de l’ambiance grâce à un rock plutôt efficace, ou bien la soirée baptisée « le Québec prend la Bastille » avec des prestations scéniques dansantes et entraînantes, comme celles d’Arianne Moffatt mais aussi de Pierre Lapointe, artiste très connu dans notre chère province du Québec.

La bonne humeur était donc au rendez-vous pour cet événement qui a, sans aucun doute, donner envie à de nombreux franciliens de traverser l’Atlantique pour aller faire un tour au Québec !

Non loin de la Bastille, c’est une autre ambiance qui plane du côté du Quai de la Rapée. Gros amplis et drapeau jamaïquain en vue, le reggae est à l’honneur. Ici, pas d’artistes mais seulement des jeunes qui dansent sur une bande passante.

Autre atmosphère également du côté du Parvis de la BNF. MTV organisait en effet son "MTV Shake ton Booty". Animé par Cut Killer et China, de nombreux jeunes, amateurs de rap et de hip hop s’étaient donnés rendez-vous dès 17h pour faire le plein de son. Démonstrations de graff mais aussi de break dance étaient au programme.

Enfin, que serait la Fête de la Musique sans les centaines de musiciens et artistes amateurs ? Des fanfares aux groupes de rock en passant par la musique créole, toutes et tous s’en sont donnés à cœur joie sur les trottoirs de la capitale pour cette nouvelle et 30e édition de la Fête de la Musique.

Plus de photos ici !

Crédit Photos : Caroline Jolivet


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement