This page is not available in your language, please, choose yours

Report : soirée de clôture du festival days off 2011

Publié le 11 juillet 2011 Par Caroline J.
Days Off 2011

Infos pratiques


221 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris 19

M°Porte de la Villette

Après plus de 9 soirées, 10 concerts et plus de 30 artistes, la deuxième édition du Festival Days Off a donc baissé les rideaux de la Salle Pleyel ainsi que ceux de la Cité de la Musique. Pour cette soirée de clôture du 10 juillet, le Festival Days Off a offert une soirée en deux parties avec un ciné-concert de l’islandais Bardi Johannsson suivi de la folie musicale des suédois de I’m from Barcelona.

Après Cat Power, Metronomy, l’hommage à Jacno ou encore les Fleet Foxes, la seconde édition du Festival Days Off s’est donc achevée hier, dimanche 10 juillet, à la Cité de la Musique avec, dès 18h, un ciné-concert du génie islandais, Bardi Johannsson, suivi de la pop ensoleillée de I’m From Barcelona.

Deux genres musicaux éloignés l’un de l’autre mais qui résument à eux deux la seconde édition du Festival Days Off, faite de créativité, de talent mais aussi de bonne humeur.

Dès 18h, les fans de Bardi Johannsson se rendent donc à l’amphithéâtre de la Cité de la Musique pour découvrir, tout d’abord, le groupe islandais Ourlives. Avec leurs sonorités pop, parfois rock ou encore planantes, les 4 membres de Ourlives s’inscrivent clairement dans lignée des groupes islandais du moment.


Arrive ensuite Bardi Johannsson, accompagné de trois violonistes et d’une violoncelliste. L’artiste islandais, complice de Keren Ann au sein de la formation Lady & Bird, nous a offert un concept musical plutôt inédit et créatif.

Alors que des images, filmées par Bardi Johannsson lui-même, défilent sur un écran, l’artiste et ses 4 musiciens à cordes nous livrent de véritables compositions musicales, poignantes à vous en dresser les poils sur les bras.

Si le court-métrage n’est pas très explicite, nous amenant même à nous demander l’enjeu de ces images, on se laisse en revanche facilement bercer par la musique et le jeu des violonistes.


Direction enuiste, dès 20h, la grande salle de la Cité de la Musique pour découvrir Soko, une jeune artiste franco-polonaise avant de danser sur le son de I’m from Barcelona.

Robe blanche, manteau vert et bonnet sur la tête, Soko entame le show seule à la guitare, avant d’être rejoint par son batteur et d'une violoniste. Visiblement heureuse et émue de se produire sur cette grande scène, l’artiste en profite et nous dévoile sa folk, aux accents punk, sans fausse note.

Une voix cassée et un accent américain fort prononcé font véritablement le charme de cette jeune chanteuse, que l'on risque de revoir très vite.


Arrive enfin la troupe – Ô combien nombreuse – des suédois de I’m from Barcelona. Inutile de vous dire qu’avec près de 20 artistes sur scène, l’ambiance ne peut qu'être explosive. De la pop, de la bonne humeur, du soleil... l’euphorie des membres du groupe suédois est incontestablement communicative et le public les en remercie.

Si l’attention est particulièrement portée vers Emanuel Lundgren, le fondateur et principal chanteur de la formation, les spectateurs ne savent plus où donner de la tête avec tous ces artistes sur scène.

Un show qui semble avoir conquis le public et les fans venus nombreux ce soir pour (re)découvrir ce groupe, trop souvent absent des salles de concert.

Crédit Photos : I'm From Barcelona (c) DR


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement