This page is not available in your language, please, choose yours

Report : festival fnac live avec zaza fournier, brigitte, mademoiselle k...

Publié le 24 juillet 2011 Par Caroline J.
Luce sur le Parvis de l'Hôtel de Ville pour le Festival Fnac Live 2011

Infos pratiques


Place de l'Hôtel de ville
75004 Paris 4

Le Festival Fnac Live continue de battre son plein, sans aucune goutte de pluie ! Hier soir, samedi 23 juillet, les filles ont investi le Parvis de l’Hôtel de Ville pour une nouvelle série de concerts gratuits, en plein air, à l’occasion de la troisième soirée du Festival Fnac Live. Une soirée placée sous le thème de « Paris Rebelles », avec Luce, Lisa Portelli, Oh La La !, Zaza Fournier, Brigitte et enfin Mademoiselle K.

Décidément, le Festival Fnac Live semble avoir une bonne étoile au-dessus de sa tête. Si des gouttes de pluie s’étaient abattues sur la capitale au cours de samedi après-midi, elles semblaient avoir laissé le champ libre aux rayons de soleil peu avant 18h. L’heure justement d’accueillir Luce, la grande gagnante de la Nouvelle Star, édition 2010.

Si Luce semblait, comme à son habitude, détendue, on imagine que le stress devait tout de même être palpable pour l’artiste qui assurait hier, sur le Parvis de l’Hôtel de Ville, son premier grand concert avant celui prévu cet automne au Trianon.

C’est dans une robe de couleur orange et parmi des fleurs plantées sur scène que la jeune artiste est apparue, sourire aux lèvres, devant un parterre d’admirateurs curieux. La chanteuse a ainsi interprété pendant 20 minutes quelques titres de son premier opus, "Première phalange", à l’instar de «L’été noir», « J’aime la pluie » ou encore «J’me fume».

Des morceaux remplis de fraîcheur et de douces mélodies. L’artiste, heureuse mais sûrement un peu intimidée, se lâchera finalement vers la fin de son set, nous dévoilant son imposante puissance vocale.

Place ensuite à Lisa Portelli, à la voix résolument plus cristalline. Une voix qui n’empêche pas cette jeune artiste de seulement 24 ans, de faire du rock ! Guitare en mains, la jeune blonde nous dévoile quelques titres de son premier opus, « Le Régal », où les riffs se mêlent à des mélodies plus douces et envoûtantes. A la recherche de ses parents, visiblement dans la foule, Lisa Portelli a également conquis, à coup sûr, d’autres fans parmi les spectateurs, comme Sortiraparis !

C’est ensuite au tour d’un trio de faire son entrée sur scène. Son nom ? Oh La La ! Une onomatopée pour désigner ce groupe, mené par Natasha Le Jeune, ex-AS Dragon.

Plus électro et moins garage rock que son ancienne formation, Oh La La ! a réussi à faire danser quelques amateurs d’électro rock grâce à leurs titres, en grande majorité dansants et électrisants, comme «Oser», «Un point c’est tout» écrit par Philippe Katerine ou même une reprise du célèbre Run DMC.

Changement d’ambiance avec la venue de Zaza Fournier. Si sur la pochette de son deuxième opus, « Regarde moi », l’artiste apparaît les cheveux bruns et dressés sur la tête, c’est les cheveux lâchés et blonde que Zaza débarque sur scène.

Sur des textes divinement bien écrits, la jeune chanteuse, accordéon en main, nous dévoile son style alliant doo wap, chanson française et pop.

C’est ensuite au tour de Brigitte de monter sur scène. Et ça tombe plutôt bien puisque ce 23 juillet célèbrait la Sainte Brigitte. Une date donc idéale pour (re)découvrir le hippie funky de ce groupe, où des chèvres se mêlent aux chorégraphies d'Aurélie Maggiori et de Sylvie Hoarau.

Brune et blonde assurent à la perfection leur set devant un impressionnant parterre de fans, reprenant en cœur leur tube, « Battez-vous » ou encore leur reprise de NTM, « Ma Benz ».

Les deux artistes n’oublieront pas de rendre hommage à Amy Winehouse, quelques minutes après l’annonce du décès tragique de l’artiste britannique, en interprétant à capella, le refrain de "Back to Black". Après environ 45 minutes de show, « Brigitte se casse », comme elles s’amusent à le dire, sous un tonnerre d’applaudissements.

Place enfin à Mademoiselle K et son rock aussi efficace qu’enivrant. Crête rouge dressée sur la tête, bretelles et haut assez léger, Katerine se lâche dès le premier morceau, habituée de la scène depuis maintenant plus de 5 ans.

Les fans sont là et eux aussi s’en donnent à cœur joie dans le public, gigotant et slamant à droite et à gauche. Sur scène, Katerine ne peut contenir son énergie, allant même jusqu’à s’amuser à pogoter avec son guitariste Pierre-Antoine Combard, visiblement très en forme lui aussi.

Du côté des titres, Mademoiselle K fait plaisir aux spectateurs en interprétant des morceaux du dernier opus, comme « Jouer dehors », mais aussi du premier album. Bref, un incroyable set d’un peu moins d’une heure (trop court pour beaucoup) mais magique et résolument rock et électrisant !

Pour la suite, ne manquez pas la dernière soirée du Festival Fnac Live, ce dimanche 24 juillet 2011, dès 18h avec Da Brasilians, Bertrand Belin, Mokaiesh, Selah Sue, Florent Marchet et enfin Catherine Ringer !

Découvrez les photos de la soirée du 23 juillet 2011, en cliquant ici !

Crédit Photos : Caroline Jolivet


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement