This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Coeur de Pirate au Casino de Paris

Publié le 20 mars 2012 Par Marine S.
coeur de pirate

Un vent de fraîcheur a soufflé sur le Casino de Paris, lundi soir... Coeur de Pirate, mené par sa chanteuse Béatrice Martin, a offert un naïf et tendre moment à son public parisien.

Ils étaient nombreux, les fans de la jolie québécoise, à se pousser aux portes du Casino de Paris, en cette douce soirée de Mars. Le Casino de Paris, qui pour l'évènement, s'était délaissé de ses sièges, a ouvert ses portes à un public des plus éclectique : des jeunes filles, bien sûr, mais aussi des couples, des groupes de potes, de tous les âges. A croire que le groupe canadien transporte le tout Paris avec eux, dans leur joyeuse aventure.

Mais avant toutes choses, la tradition musicale veut qu'une première partie vienne nous titiller les oreilles. Dans ce cas, ce fut deux groupes. Deux groupes de femmes. Girl power, ça n'a rien pour nous déplaire. Le public a ainsi pu bouger le pied en découvrant Boy, un duo léger et plein de fraîcheur composé de deux poupées arrivées tout droit de Zürich. Un petit bonheur, à découvrir ici !

En deuxième partie, c'est une bien belle surprise qui nous attendait. Fille naturelle (si elles pouvaient) de Lykke Li et d'Isabelle Huppert, Christine and The Queens a fait, dernièrement, la première partie de the Dø, et participera prochainement aux Femmes s'en mêlent. Pas mal. Avec ses cornes de cerf et son charisme bizarroïde mais irrésistible, sa gestuelle mystérieuse mais redoutable, Héloïse, alias Christine, nous a épaté, alors, on vous invite à retenir son nom.

Après ces quelques participations, on se souvient finalement que c'est pour un voyage au delà de l'océan que nous sommes venus jusqu'ici. Quand finalement, les lumières s'éteignent, un hurlement (principalement féminin) se fait attendre : les douces notes de "Lève les voiles" se font entendre, le show peut commencer.

Quand elle débarque sur scène, peu de temps après ses musiciens, tout le monde a le regard fixé sur son ventre : sa grossesse, annoncée il y a quelques jours via Twitter, se voit-elle déjà ? Et oui, bien sûr. Moulée avec fraîcheur dans une petite robe noire qui laisse, timidement, apercevoir une épaule, Béatrice Martin rayonne, et se lance dans une heure et demie de concert frénétique et dynamique, malgré son état.

De Blonde au premier album éponyme du groupe, la jeune québécoise chantera la totalité de ses plus grands tubes, et rythmant toujours ses interludes d'adorables commentaires, innocents et drôles : très québécois, en somme, et c'est bien comme ça qu'on l'imaginait. Génération facebook, ce qu'on voudrait, c'est l'avoir comme pote, et boire des bières avec elle. Enfin, dans quelques mois (l'alcool, c'est pas bon pour le bébé!).

Car il faut bien le dire : Béatrice Martin, chanteuse pour ados, nous replonge nous-mêmes, dans nos premières peines de coeur, nos premiers questionnements sur l'avenir. "C'est si dur de grandir, je sais", dit-il dans "Danse". Avec elle, on se rappelle nos jeunes années, on se rémémore nos premiers amours. On aimerait encore, pouvoir sécher les cours, et passer l'après-midi au soleil, se moquant du fait que le Bac, ce soit à la fin de l'année. (Et on l'a obtenu, ce p***in de Bac, d'ailleurs).

Sa fraîcheur d'anti-star, plus charmante que belle, nous a fait passer un divin moment de naïveté où inconsciemment, nous avions le même âge que les fillettes à couettes. Pari réussi ? Je crois que oui. On a peut-être un peu honte, mais on a adoré le concert de Coeur de Pirate, pour sa pureté. Alors du coup, nous aussi on a chanté sur "Adieu", sur "Comme des enfants", sur "Golden Baby". Quel âge j'ai ? Je ne me rappelle plus bien...

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement