This page is not available in your language, please, choose yours

Mort de Daniel Darc à 53 ans

Publié le 1 mars 2013 Par Caroline J.
Mort de Daniel Darc à 53 ans

Daniel Darc n’est plus… L’artiste s’est éteint hier, jeudi 28 février 2013, à l’âge de 53 ans. L’ex chanteur de Taxi Girl a été retrouvé mort dans son appartement du 11e arrondissement de la capitale.

La nouvelle est tombée hier soir, jeudi 28 février 2013, alors que personne ne s’y attendait : « Daniel Darc a été retrouvé mort dans son appartement du 11e arrondissement de la capitale. Selon une source proche de l'enquête, l’artiste serait décédé des suites d'une surdose d'alcool et de médicaments Une autopsie devrait être effectuée durant le week-end. Il avait 53 ans ».

Mis sous les feux des projecteurs grâce au tube « Chercher le garçon », un single écoulé à 300 000 exemplaires, c’est donc en 1978, au sein du groupe Taxi Girl, que Daniel Darc se fait un nom alors qu’il n’a que 19 ans.

Une jeunesse qui ne l'aidera pas à surmonter ses démons et à éviter les dangers de la drogue… La vie non plus ne l’aura pas épargné. Comme le rappelle Libération : « Endocardite, staphylocoque doré, pleurésie, septicémie, hépatite, dos cabossé par une chute de moto puis d'une mezzanine... » une vie galère qu’il chantait d’ailleurs volontiers en 2007 : « Quand je mourrai, j'irai au paradis / C'est en enfer que j'ai passé ma vie ».

Côté musique, si le groupe Taxi Girl se sépare cinq ans plus tard, Daniel Darc poursuit dans la chanson mais le succès n’est pas immédiatement au rendez-vous comme le témoignent les albums "Sous influence divine", en 1984, et "Parce que", en 1988. 

Mais il faudra attendre 2004 et la sortie du splendide "Crève Cœur". Cet opus lui offrira même, à 45 ans, une Victoire de la musique de l'album révélation de l'année, en 2005. Celui qui était souvent considéré comme un pestiféré par l'industrie du disque, obtient enfin une récompense du milieu musical.

Suite à ce succès, Daniel Darc a sorti deux autres albums, "Amours suprêmes" en 2007 puis "La Taille de mon âme" en 2011. Si ces deux derniers opus de l’artiste ont été salués par la critique, ils n’ont, pour autant, pas obtenu le succès espéré.

Aujourd’hui, Daniel Darc n’est plus mais ses chansons restent et resteront dans nos têtes ad vitam aeternam.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement