This page is not available in your language, please, choose yours

Fugue en L mineure au théâtre de Belleville : notre critique

Publié le 15 novembre 2014 Par Maïlys C.
Fugue en L mineure : notre critique

Infos pratiques

Du... 15 décembre 2014
Au... 21 décembre 2014


94 Rue du Faubourg du Temple
75011 Paris 11

Métro : Goncourt L.11 / Belleville L.11 & L.2
Bus 46 ou bus 75
Parking : Cambacauto - Parking Temple
Velib : 2 rue du buisson Saint-Louis

10 euros (tarif réduit)
15 euros (tarif réduit)
25 euros (tarif plein)

Fugue en L mineure, actuellement joué au théâtre de Belleville (du 15 au 21 décembre 2014) est tout à fait dans l'air du temps. Questionnant à travers les errances d'une jeune fille de 15 ans la féminité, le féminisme, la séduction, le rapport au père et à la famille, Fugue en L mineure est très rafraîchissant et résolument moderne.

Tout commence par une jupe un peu trop courte. Ou plutôt non. Tout commence par une fugue, où ELLE, une jeune demoiselle de 15 ans, va explorer la nuit et ses habitants : prostituées, types pas clairs, elle zigzague et se questionne. Habillée d'une stupéfiante jupe pailletée, elle interroge le rapport de la femme à la rue, son apparence, son pouvoir de séduction. 

Pour son père, c'est très clair : pas de jupe trop courte ! Et à vouloir la lui retirer de force, il brouille lui-même son message paternel et devient un type parmi les autres, avec son autorité toute machiste. Au milieu de tout cela, la mère, un peu effacée, et la soeur, absolument décidée à être une belle femme, bien dans sa peau et dans sa robe moulante : elle se rebelle mais sans réfléchir réellement à la question féministe, et cela, sa soeur de 15 ans le remarque bien. 

Le spectacle est une chorégraphie de personnages et de questions, d'affirmations et de doutes. La jeune fille n'a rien de naïf, mais elle a le pouvoir de révéler l'absurde de l'attitude machiste, et la beauté de l'amour, des prostituées, de la jeunesse. 

L'actrice (Lola Roskis Gingembre) se double d'une chanteuse (Julie Ménard), qui tourne autour d'elle comme une conscience éveillée. Fugue en L mineure est remarquable pour son mélange des genres et son audace, dans son propos comme dans sa forme. De la chanson à la danse (mêlée de roller), le jeu des acteurs est intensifié : les sens se superposent et s'allient pour montrer l'infinie complexité des problèmes abordés. Complexité mais aussi beauté, modernité et fertilité de la réflexion face au monde patriarcal... On est séduit ! À voir !! 

Informations pratiques :

Fugue en L mineure
Au Théâtre de Belleville
Du 15 au 21 décembre 2014
Lundi et mardi à 19h, du mercredi au samedi à 21h15 et dimanche à 20h

Durée : 1h20
Tarifs :  10, 15 et 25 euros 
Réservations au 01 48 06 72 34 

Texte : Léonie Casthel 
Mise en scène : Chloé Simoneau 
Assistée de : Robin Betchen et Christophe Sellier
Avec : Lola Roskis Gingembre, Julie Ménard, Benoît di Marco, Mehdi Harad, Blandine Pélissier, Leïla Tabaï et Ignacio Plaza

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement