This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Kiss & Cry au Rond-Point, ou comment finir l'année en beauté

Publié le 20 juin 2013 Par Marine S.
Report : Kiss & Cry au Rond-Point, ou comment finir l'année en beauté.

Infos pratiques


2 bis av Franklin-Roosevelt
75008 Paris 8

Hier soir sur la scène Renaud-Barrault au Théâtre du Rond-Point était présenté pour la première fois Kiss & Cry, un spectacle plein de tendresse et d’émotions de Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael.

Il est au préalable difficile d’imaginer qu’une histoire racontée avec des mains et des doigts puisse être émouvante. Drôle, cocasse, peut-être, mais émouvante, certainement pas. Et pourtant ! Kiss & Cry est fait de danse, de mots signés, d’images éphémères, de petites histoires placées entre un train et une maison playmobile… Avec des objets de notre enfance, de l’eau, du sable ou du sel, le collectif réussit à créer une histoire d’amour, cinq histoires, ces histoires qu’on oublie vite, « des poignées de souvenirs tombées dans un trou de mémoire », comme ils disent. Le collectif, avec un savoir-faire évident, projette sur un écran placé au fond de la scène, un long-métrage d’une poésie remarquable.

Ce long-métrage, les neuf membres du collectif le réalisent là, sous nos yeux. Il y a finalement deux points capitaux sur cette scène : l’écran, où le résultat est projeté, et la scène, où se développent les scénettes, dans tous les coins. Avec des foulards, ils inventent la mer, avec du sel, ils inventent la pluie, avec une cigarette, ils inventent un brouillard ambiant, et surtout, avec leurs mains, ils inventent des corps qui se découvrent et se mélangent, des corps qui dansent, qui glissent. Des corps qui s’aiment un temps, et qui se séparent.

Pour conclure cette saison 2012-2013, le Théâtre du Rond-Point présente une perle, une pièce en or qui a fait se lever les spectateurs. Chacun se retrouve dans ces paroles d’une simplicité absurde, mais cependant bouleversantes. La haute technicité de cette compagnie qui montre l’envers du décor, qui montre à qui veut le voir comment une si petite scène est organisée.  Un bonheur qui fait sourire, rire et s’émouvoir. 

Infos pratiques :

Kiss & Cry, au Théâtre du Rond-Point du 19 juin au 7 juillet 2013.

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 15h. 

Tarifs : de 11 à 36€.

Réservations : 01 44 95 98 21

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement