This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Radio Trénet au Petit Montparnasse

Publié le 27 avril 2014 Par Marine S.
radio trénet

Infos pratiques

Du... 2 avril 2014
Au... 1 juin 2014


31 rue de la Gaité
75014 Paris 14

10 euros (- 26 ans)
18 euros (TR)
32 euros (TP)

Jusqu’au 1er juin 2014, le Petit Montparnasse accueille Radio Trénet, une pièce écrite par Jacques Pessis, journaliste et historien de la chanson française, qui fut aussi le biographe de Charles Trénet.

Dans cette pièce, Jacques Pessis mêle la carrière du Fou Chantant à l’histoire de la radio à travers des évènements marquants du XXème siècle, et ça fonctionne plutôt bien. Dans la salle, la moyenne d’âge est assez haute pour ne pas être précisée. La génération qui a véritablement connu Trenet se déplace pour redécouvrir cette histoire de France qu’ils ont vécu, mais qu’ils savourent avec une douce nostalgie qui fait bouger la tête en rythme. 

Aux commandes de la mise en scène, Philippe Ogouz, comédien, a su donner le bon équilibre entre la radio (lui-même interprète un animateur, aux côtés de la comédienne formée chez Jean-Laurent Cochet Léa Gabrielle) et la musique (Jacques Haurogné chante Trenet, et est accompagné par Roger Pouly au piano). 

Nous débutons dans les années 30, alors que Trénet n’est encore qu’un jeune chanteur qui fait sensation lors de l’exposition universelle de 1937, mais connaîtra bien vite le succès. Les annonces radio ne sauraient faire oublier que de l’autre côté du Rhin, Hitler est déjà au pouvoir, et les premières menaces de guerre se font entendre… Les animateurs sont inquiets, Charles Trénet dans les oreilles.

De Y’a d’la joie à Fleur bleue, sa réputation n’est plus à faire. Pendant la guerre, les journaux le disent mort, il revient pourtant, et chante Douce France, en soutien aux résistants qui agissent derrière les murs du pays. En 1945, Trenet part en tournée au Québec et à New-York, alors même que les jupes des filles se raccourcissent. Les slogans publicitaires qui marqueront à jamais les auditeurs (la preuve, dans la salle !) se font entendre dans les radios. Charles Trénet lui, a toujours son public.

C’est une véritable carte postale d’époque que signe Philippe Gouz. Les plus âgés dans le public se réjouissent d’un tel retour aux sources, et les plus jeunes se font idée de ce que pouvait bien être le quotidien du siècle dernier, aux heures où la radio représentaient une véritable porte vers le monde et l’actualité.

Infos pratiques :

Radio Trénet au Petit Montparnasse jusqu’au 1er juin 2014.

Du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 15h.

Tarifs : de 10 à 32€

Réservation : 01 43 22 77 74

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement