This page is not available in your language, please, choose yours

Exposition extraordinaire : picasso et les maîtres

Publié le 22 septembre 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris 8

M° Champs-Elysées Clemenceau

Cette exposition est organisée par la Réunion des Musées Nationaux, le musée national Picasso, le musée du Louvre et le musée d’Orsay. Elle est placée sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République française. Elle est réalisée grâce au soutien de LVMH / Moët Hennessy Louis Vuitton.

Pablo Picasso se forme très tôt aux règles strictes de la pratique académique auprès de son père, José Ruiz-Blasco, professeur à l'Ecole des Beaux Arts et directeur du musée de Málaga, comme durant son cursus (1893-1899) à l'Ecole des Beaux-Arts de la Corùna, à la Lonja (Barcelone), puis à l'Académie San Fernando (Madrid).
Dessins d'après l'Antique, statuaire et architectonique, copies de toiles des grands maîtres espagnols, étude de l'histoire de l'art européen sont au cœur de cette formation, enracinée dans la tradition picturale humaniste qui nous rappelle que Picasso est un peintre né au XIXe siècle (1881). Académies, peinture d'histoire, scène de genres, compositions épiques ou religieuses, rendu bitumeux, grandes machines, concours, peinture officielle, galerie de peinture, forment le quotidien, la référence et la perspective de son apprentissage.
L'oppression ressentie par Picasso, jeune artiste virtuose, qui ne dessina jamais comme un enfant mais eut immédiatement à se confronter à Michel-Ange et Raphaël, nourrira pour longtemps un désir de subversion qui le conduisit à la plus radicale des innovations formelles, le Cubisme, comme à la fondation de l'art moderne.
A la fois jeune maître académique (médaillé dès l'âge de 19 ans) et acharné destructeur des formes établies, Picasso mena sans discontinuer un dialogue tendu avec la grande tradition de la peinture.
Sa posture n'est pas - comme chez d'autres artistes de sa génération - le simple reflet d'une époque en pleine mutation, mais un élément moteur, constitutif de son projet pictural. Il opère depuis sa première grande composition à sujet allégorique, Derniers Moments (1896), jusqu'aux dernières toiles d'après Vélasquez, Titien et Rembrandt, où règnent sous les masques de mousquetaires, musiciens et matadors, le motif d'un autoportrait obsessionnel. La période des « variations » d'après Delacroix, Vélasquez ou Manet (1950-1962), forme l'épisode le plus connu et explicite de cette démarche de relecture critique qui traverse l'ensemble de son œuvre.
L'exposition Picasso et les maîtres présentée aux Galeries nationales du Grand Palais se veut un premier bilan. Quelque 210 œuvres se trouvent rassemblées pour l'occasion, issues des collections les plus prestigieuses, publiques et privées, nationales et internationales.
Confrontant passé et présent, au-delà des ruptures stylistiques et des innovations formelles, l'exposition présente dans un parcours croisant approches thématique et chronologique, au gré de la peinture de Picasso et en la prenant pour seul guide : Greco, Vélasquez, Goya, Zurbarán, Ribera, Melendez, Poussin, Le Nain, Dubois, Chardin, David, Ingres, Delacroix, Manet, Courbet, Lautrec, Degas, Puvis de Chavannes, Cézanne, Renoir, Gauguin, Douanier Rousseau, Titien, Cranach, Rembrandt, Van Gogh. Espagnols, Français, Italiens, Allemands, ces peintres forment la trame plurielle d'un motif serré où la peinture apprend de la peinture.
Un cannibalisme pictural sans précédent est à l'œuvre dans la démarche de Picasso qui érige en système, la peinture de la peinture.
En rupture avec les procédés académiques de transmission et de reproduction de la tradition - copie, paraphrase, citation - cette méthodologie nouvelle place la peinture au cœur de la connaissance du monde. Transposition, mimétisme, détournement, dénaturation forment quelques unes des figures de la stratégie déployée par Picasso à l'égard de ses peintres de prédilection. Il aura ainsi fécondé le modus operandi de la création moderne et contemporaine, la tirant aussi parfois du côté de la duplication perverse, de l'ironie et du pastiche.
Anne Baldassari, Extrait de l'introduction au catalogue de l'exposition
Simultanément, deux ensembles thématiques d'œuvres de Picasso sont regroupés au musée du Louvre, autour des Femmes d'Alger de Delacroix, et au musée d'Orsay, autour du Déjeuner sur l'herbe de Manet.
Commissariat
Anne Baldassari, directrice du Musée National Picasso, Paris
Marie-Laure Bernadac, conservateur général, chargée de l'art contemporain au Louvre



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

10 commentaires

  • Avatar de jose92

    jose92 le 25/01/09 à 18h35

    Suite au succés de l'exposition "Picasso et les Maîtres" le Grand Palais rallonge ses horaires du 30 Janvier au 2 Février pendant quatre jours et trois nuits l'exposition sera ouverte en continu 24h/24

  • Avatar de sixtine16

    sixtine16 le 26/12/08 à 23h00

    le probleme c'est que je ne suis pas sur paris !!! c'est mon prof qui me les a achetées en penssant me rendre service !!! BON LES JEUNES NAN ?? c'est picasso quand meme !!!

  • Avatar de xris94

    xris94 le 26/12/08 à 22h32

    Je ne suis plus jeune! mais ne t'inquiète pas tu trouveras bien quelqu'un dans la file d'attente qui sera bien content de ne pas faire la queue, surtout avec ce froid...

  • Avatar de sixtine16

    sixtine16 le 26/12/08 à 19h54

    EXPO PICASSO ET LES MAITRES, vend 3 places jeunes pour 24€ pour le dimanche 28/12 a midi.
    la transaction se fera le meme jour devant le grand palais
    contactez moi au 0689139405.

  • Avatar de Lune26

    Lune26 le 20/10/08 à 19h11

    ça me tente ça !!
    je crois que je vais craquer :-).

  • Avatar de Floralie1

    Floralie1 le 17/10/08 à 14h58

    C'est 1 idée de Maître que d'avoir pu songer à rassembler autant de peintres autour de Picasso. Honneur & Gloire à tous ces artistes dont les débuts artistiques auront pour la plupart été difficile. Il ne pouvait être consacré qu'une exposition de ce genre pour leur rendre hommage !

  • Avatar de joueuze

    joueuze le 10/10/08 à 10h50

    L'exposition est très intelligente et c'est vraiment une chance de voir la confrontation des oeuvres en vrai et non pas en reproduction.Je conseillerais d'aller d'abord au Louvre à ceux qui connaissent mal ces maîtres et donc de commencer par le dossier autour des Femmes d'Alger

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 09/10/08 à 16h53

    Réunir ces talents rend hommage à la grande peinture. Il est légitime que Picasso trouve sa place ici car son génie du cubisme lui a été révélé après des longues heures d'études en art classique.

  • Avatar de garazi

    garazi le 08/10/08 à 19h56

    Picasso au Grand Palais, une exposition au succès garantie et très intéressante pour voir comment l'élève a dépassé le maitre.

  • Avatar de jose92

    jose92 le 30/09/08 à 10h13

    Il y aura deux expositions parallèles sur les oeuvres de Picasso , l'une au Louvre (c'est autour des Femmes d'Alger de Delacroix);et l'autre à Orsay (autour du Déjeuner sur l'herbe de Manet)

L'AGENDA

Annoncez votre événement