This page is not available in your language, please, choose yours

Konpira-san - sanctuaire de la mer. trésors de la peinture japonaise.

Publié le 3 octobre 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


6, place d'Iéna
75 Paris

Le sanctuaire shintô de Kotohira-gu (ou Konpira-gu), point de convergence du culte des montagnes et de croyances relatives à la divinité gardienne des transports maritimes et protectrice des dangers de la mer, fut dès l’époque de Heian (794-1185) un centre de dévotion important, particulièrement populaire et fréquenté à partir du XVIIe siècle. Lieu de pèlerinage célèbre, Kotohira-gu apparaît aussi comme un foyer de création artistique très actif, conservant dans l’enceinte de ses bâtiments de nombreux témoignages picturaux de l’époque d’Edo.

L'exposition se propose ainsi de montrer, pour la première fois en dehors du Japon, l'essentiel de ces œuvres, pour la plupart des peintures murales de grande envergure (cloisons coulissantes et paravents) participant de l'architecture intérieure des lieux. La présentation muséographique de celles-ci tendra à rendre compte le plus fidèlement possible de cette dimension singulière de l'aménagement des espaces intérieurs au Japon, appliqué ici à la sphère religieuse.
Ce sont donc de grands noms de la peinture japonaise qui seront évoqués, au travers d'œuvres célèbres dont beaucoup sont aujourd'hui classées Bien Culturels Importants. Si de rares paravents permettront d'illustrer les grands courants de la création picturale à l'époque Momoyama, notamment l'école Kanô (« Cèdres et Mont Fuji », paravent attribué à Kanô Eitoku) et l'école Tosa (paire de paravents illustrant des scènes du Genji Monogatari par Tosa Mitsumoto), ce sont surtout deux grands noms de la peinture du XVIIIe siècle qui seront par le biais de cette exposition magistralement représentés : Maruyama Ôkyo (1733-1795) et Itô Jakuchû (1716-1800). Des peintures à l'huile de Takahashi Yuichi (1828-1894) témoigneront de la portée des influences occidentales sur la création picturale de l'ère Méiji.

Visuel : Sanctuaire de Konpira, île de Shikoku, Japon © Keiichi Kawamura/ KOTOHIRA-GU



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar de Chriz

    Chriz le 29/04/09 à 18h32

    L'art japonais et ses estampes quelle merveille !

    www.artdasie.fr

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 08/10/08 à 12h43

    La finesse de l'art japonais relie souvent l'esprit de celui qui regarde l'oeuvre, vers une plus grande harmonie intérieure. Le temps, presque arrêté, peut enfin marquer son empreinte.

  • Avatar de laofat

    laofat le 04/10/08 à 06h54

    c'est l'année de découvrir ou redécouvrir l'art japonais.

L'AGENDA

Annoncez votre événement