This page is not available in your language, please, choose yours

Name or number : ulla von brandenburg

Publié le 9 février 2009 Par Clément D.

Infos pratiques


angle rue des alouettes et de la rue carducci
75019 Paris 19

Nous sommes heureux de présenter, du 19 mars au 17 mai 2009 au Frac Île-de-France / Le Plateau, la première exposition personnelle de Ulla von Brandenburg dans une institution française.

L'occasion pour cette jeune artiste d'origine allemande d'investir l'architecture du Plateau pour un projet inédit qui donnera à voir les multiples facettes de son travail. À travers ses films 16mm, dessins, wall-paintings, sculptures et performances, Ulla von Brandenburg produit une oeuvre singulière fondée sur les questions de représentation voire d'illusion qu'une esthétique en référence directe avec un certain esprit fin 19ème - où se conjuguent allégrement magie noire, spiritisme et psychanalyse - concourt subtilement à établir comme pour mieux nous donner à voir notre présent.

Dans ce contexte, les nombreuses apparitions de fantômes qui jalonnent son oeuvre nous renvoient à la naissance de l'image photographique et à l'étrange résurgence du passé qui la caractérisait alors.
L'exposition s'ouvre sur Curtain II, un vaste rideau aux plis peints en trompe l'oeil et aux losanges noirs et rouges qui ne sont pas sans rappeler les vêtements d'Arlequin. C'est donc physiquement que le visiteur s'engage dans l'espace du Plateau, tel un comédien qui entrerait sur scène. Un lien à l'univers théâtral que l'on retrouve avec Publikum (Public), wallpainting représentant des spectateurs en effet miroir regardant une scène, mais aussi avec Forest III (Forêt) à la fois endroit et envers d'un décor englobant dans lequel le visiteur pénètre réellement, ainsi qu'avec le film 8, présenté en boucle et au coeur d'une installation qui nous permet de jouer d'un nouveau rapport espace / temps.
Cette exposition au Plateau est également l'occasion pour le public de découvrir des oeuvres produites spécifiquement pour l'occasion et notamment le film 16mm Singspiel (Jeu chanté) tourné en février 2009 à la Villa Savoye. Comédie musicale minimaliste tenue dans l'architecture moderniste de Le Corbusier, on y découvre des hommes et des femmes liés sans doute par une histoire commune dont on ne percevra que des bribes. Surpris dans des gestes ordinaires, mis en situation dans des pièces presque vides, les personnages se mettent systématiquement en mouvement à l'arrivée de la caméra pour quitter son champ, devenant ainsi autant de figures fantômatiques.
Comme pour chacune de ses expositions, Ulla von Brandenburg publie également un journal qui, cette fois pour le Plateau, consiste en un véritable fac similé d'un livre d'images du début du 20ème siècle.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de claramaria

    claramaria le 02/05/09 à 23h17

    Suspendu dans le vide au-dessus de l'entrée du Plateau, c'est un costume d'homme vidé de sa substance qui vous accueille: les interrogations commencent. Une fois la porte du Plateau franchie, c'est une véritable plongée dans un univers théâtral et énigmatique qui vous attend. Les oeuvres sont certes variées, mais peu nombreuses. Une expo mystérieuse et - à mon goût - hermétique, mais je le confesse: je suis peu experte en art contemporain.

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 09/02/09 à 12h22

    La forme de cette exposition est originale. Une photographe qui gagne à être connue.

L'AGENDA

Annoncez votre événement