This page is not available in your language, please, choose yours

Yves saint laurent au petit palais

Publié le 12 mars 2010 Par Caroline J.
Yves Saint Laurent au Petit Palais - Paris - 2010

Deux ans après la mort d’Yves Saint Laurent, le Petit Palais accueille la première rétrospective sur ce grand couturier qui a su traverser le temps et les époques. Le Musée vous propose de revenir, jusqu’au 29 août, sur 40 années de ses créations. L’occasion de (re)découvrir près de 307 modèles de haute couture et de prêt-à-porter ayant marqué la société et illustrant pleinement son talent. Sortiraparis était sur place pour ce premier jour d’ouverture.

Inutile d’avoir vécu dans les années 60 ou 70 pour connaître la carrière d’Yves Saint Laurent. La plupart de ses modèles sont aujourd’hui connus de tous et son nom est surtout synonyme de révolution et de réussite dans le milieu de la mode. Sous forme chronologique et thématique, l’exposition, revient tout d’abord sur les premiers pas du couturier chez Dior et le lancement de sa fameuse collection Trapèze en 1958.

Plus loin, nous découvrons les modèles qui ont révolutionné non seulement le genre féminin mais aussi la société. YSL fait en effet polémique en lançant, vers 1966, le smoking et le pantalon de soirée pour les femmes. Changement accepté par certains à l’époque mais critiqué par d’autres comme Jean Claude Brialy. Vidéo à l’appui. Dans la même salle, nous admirons la désormais célèbre saharienne, le caban ou encore le blaser.

La visite se poursuit avec des modèles plus colorés en 1969 puis la fameuse collection du scandale en 1971. Le couturier lance des habits en fourrure de couleur orange et vert… Critiquée par la presse, cette mode sera pourtant adoptée par les citadins.

Vers la fin des années 1970, Yves Saint Laurent voyage intellectuellement et produit des créations plutôt exotiques, tendances espagnoles et indiennes…

Entre temps, le Musée nous dévoile plusieurs surprises telles que cette étonnante bande dessinée "La Vilaine Lulu", le studio réel de l’artiste mais aussi fictif avec ses différentes inspirations, comme Andy Warhol ou encore une vidéo avec son compagnon de toujours, Pierre Bergé. Sans oublier une salle dédiée à sa muse, Catherine Deneuve. Le couturier a, en effet, habillé l’actrice depuis le film "Belle de jour" de Luis Buñuel en 1967. Nous apercevons dix pièces majeures portées par la comédienne. Enfin, plusieurs photos sont aussi à admirer comme cet ensemble de photographies de Jeanloup Sieff, paru en 1971 où YSL pose nu.

Mais YSL sait également puiser son inspiration dans l’univers d’artistes comme celui de Mondrian en 1965… Résultat? Il réalise des robes plutôt originales qui rompent les hiérarchies avec les genres artistiques. Par la suite, il s’inspira notamment de Wesselman, Poliakoff, Van Gogh, Matisse, Picasso ou encore Braque.

Le Musée nous émerveille ensuite avec près de 68 modèles du soir où est installé, non loin de là, un ensemble de smoking noir pour femmes. Collection impressionnante et incroyablement somptueuse.

Enfin, nous voyageons dans l’univers du tissu très coloré du couturier, nous montrant une nouvelle fois son talent chromatique.
Le visiteur achève l'installation par une vidéo datant de 2002 où YSL fait ses adieux. Les visiteurs lui rendent ainsi un dernier hommage en assistant à cette exposition qui en surprendra plus d’un et qui vous replongera dans la carrière d’un grand Monsieur de la mode.

Voir les photos de l'exposition!

"Yves Saint Laurent : 40 ans de création" au Petit Palais jusqu'au 29 août 2010.





VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement