This page is not available in your language, please, choose yours

Découvrez les photos de diane arbus au jeu de paume en 2011

Publié le 12/11/11 Par Elodie D.
Partager sur twitter
Partager sur Google+
Diane Arbus, Jumelles identiques

Infos pratiques

Jeu de Paume - Hôtel de Sully
62, rue Saint-Antoine
75004 Paris 4

À l'automne 2011, le Jeu De Paume accueillera les œuvres de la photographe américaine Diane Arbus. Près de 200 clichés seront exposés dans les murs du Musée, montrant le talent incontestable de cette artiste qui dressait, à l'époque, un portrait troublant de l'Amérique des années 60.

Du 18 octobre 2011 au 5 février 2012, le Jeu de Paume ouvre ses portes aux clichés de Diane Arbus. A ses débuts, l'artiste s'inscrit dans un courant photographique qu'avait inauguré un autre grand photographe américain, Walker Evans, qui avait imposé un style documentaire et urbain dans les années 1930. Mais c'est après 1962, quand elle abandonne le format rectangulaire du 24x36 pour le format carré du 6x6, qu'elle impose son propre style.

Diane Arbus décide alors de concentrer son activité à New York et ses alentours, photographiant des inconnus dans la rue. Fascinée par les personnages hors-normes, elle photographie également des travestis, des handicapés mentaux, des jumeaux, des personnes de petite taille, etc. En mélangeant le familier avec le bizarre, Diane Arbus montre ainsi un autre visage de l'Amérique des années soixante.

L'artiste américaine a ainsi considérablement révolutionné l'art de la photographie. L’audace de sa thématique comme son approche photographique ont donné naissance à une œuvre souvent choquante.

Preuve de son importance dans la culture américaine, le portrait (imaginaire) de Diane Arbus avait été dressé dans le long-métrage Fur, sous les traits de l'actrice Australienne Nicole Kidman. L'installation photographique, programmée au Jeu de Paume, accueillera plus de deux cents clichés. Des photos emblématiques de l'artiste y seront exposés tout comme des clichés inédits.

D’une immense sensibilité, ces photographies ouvrent de nouvelles perspectives à la compréhension que nous avons de nous-mêmes et vous invitent à une rencontre véritablement intime. Vous découvrirez ainsi la source, l’étendue, mais aussi les aspirations de cette artiste tout à fait originale dans l’univers de la photographie.

Diane Arbus au Jeu de Paume, du 18 octobre 2011 au 5 février 2012


Crédit photo :Jumelles identiques, Roselle, N.J. 1967

Copyright © The Estate of Diane Arbus



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur : Partager sur twitter
Partager sur Google+

Nos articles ART / CULTURE sur sortiraparis.com

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA