This page is not available in your language, please, choose yours

Woodstock revisited and updated à la dorothy's gallery

Publié le 25 mars 2011 Par Marine S.
woodstock

Infos pratiques


27 rue keller
75011 Paris 11

Du 12 avril au 14 juin 2011 à la Dorothy's Gallery, voilà une exposition qui va cartonner, c'est prévu d'avance ! Intitulée "Woodstock revisited and updated", elle se compose de peintures, photographies, dessins, films ou chansons qui n'auront qu'un seul et unique but : exposé l'univers fascinant, loufoque, mais surtout psychédélique de Woodstock.

C'est en constatant l'incroyable succès rencontré par l'exposition consacrée à l'écraivain et peintre à ses heures Henry Miller que la Dorothy's Gallery a décidé de poursuivre son exploration de la légendaire histoire populaire et culturelle de l'Amérique du XXème siècle. Woodstock et ses attributs en fond incontestablement parties. Fascinations, incompréhensions, cet univers à la base formé de jeunes, de rêveurs, d'utopistes et de musiciens déjantés restent encore aujourd'hui une source d'inspiration, et de travail.
On ne compte plus le nombres de livres ou de films sortis sur le sujet. Le dernier film en date est Hotel Woodstock, qui a été fortement bien accueilli par le public de la planète. Pourquoi tant d'interêt ? La génération Woodstock, si fortement engagée contre la guerre du Vietnam (à sa façon), fut celle de tous les excès : drogue, sexe et beuverie, ce n'est pas un mystère. Mais si c'était ça, qui épatait, en fin de compte ? Une absence totale de contrainte, une liberté complète. A vrai dire, la vie que pouvait avoir les jeunes des années 60 et les libertés que cela pouvaient entrainer ne sont plus forcément à l'ordre du jour. Retour en arrière, ou prise de conscience d'un vrai risque ? Quoi qu'il en soit, la Dorothy's gallery doit s'attendre à recevoir foule !

L'exposition Woodstock Revisited and Updated présentera des peintures et dessins des icônes Rock & Folk américains des années 60, l'essence même de cette génération, l'emblême le plus représentatif, en tout cas : Grace Slick, Janis Joplin ou encore Jimi Hendrix. Ceux qui ont foulés les planches du légendaire festival sont également à l'origine d'oeuvres d'art relativement inconnues, que cette exposition met en lumière.
La Dorothy's Gallery, la plus américaine des galeries parisiennes, présentera également l'oeuvre décalée de Maurizio Galimberti, photographe italien qui travailla une grande partie de sa vie sur le Polaroid. Devenu photographe officiel du festival de Venise et du TriBeCa Festival, vous pourrez découvrir sa vision des artistes d'aujourd'hui : Johnny Depp, Lady Gaga, Robert De Niro ou Catherine Zeta Jones.
Exposition du 12 avril au 14 Juin 2011 à la Dorothy's Gallery.
Vernissage : vendredi 15 avril 2011
Entrée Libre.
En parallèle de cette nouvelle exposition, la Dorothy's Gallery vous permet de voir ou revoir l'exposition consacrée à Henry Miller, l'écrivain qui permit à la Beat Génération de voir le jour. Exposition prolongée jusqu'en novembre 2011, tant le succès l'a rattrapée.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de lizabel

    lizabel le 27/03/11 à 10h10

    Merci pour cet article, pour l'info

L'AGENDA

Annoncez votre événement