This page is not available in your language, please, choose yours

Exposition "Lumière Invisible" à l'Institut du Monde Arabe

Publié le 9 avril 2013

Infos pratiques

Du... 10 avril 2013
Au... 7 juillet 2013


1, rue des Fossés-Saint-Bernard
75005 Paris 5

Métro Jussieu
ligne 7, ligne 10

4 euros (réduit)
5 euros

L'Exposition Lumière Invisible se tiendra du 10 avril au 7 juillet 2013 à l'Institut du monde arabe. Vous y découvrirez le dialogue d'un peintre et d'un sculpteur dans un langage imaginaire, libre héritage de la tradition calligraphique des arts de l’Islam.

Dans rôle de développement et d'approfondissement de la compréhension du monde arabe, l'Institut du monde arabe nous présente 2 artistes qui décident de rêver ensemble à l’universalité d’un héritage calligraphique ancestral. 

Yahya & Qotbi nous donnent à voir dix-sept objets artistiques non identifiés, comme des étoiles inédites dans le ciel de la création, qui visent avant tout message une perfection formelle. En quête de cette impossible et paradoxale «lumière invisible», Yahya & Qotbi rejoignent ainsi la grande aventure de l’art : la recherche de l’absolu.

Les artistes :

  • Yahya:

C'est un artiste autodidacte au cœur de tous les métissages. Issu d’un mélange de cultures, de nationalités et de religions différentes, Yahya est né à Londres en 1972, d’une mère anglo-allemande chrétienne et d’un père juif marocain. Devenu adulte, il se convertit à l’islam. Libre de toute référence académique, c’est dans un artisanat ancestral particulièrement exigeant, la dinanderie, qu’il ancre son geste. Il sublime le travail du métal et se prend de passion pour la sculpture de la lumière. La découpe, le martelage, la perforation et le ciselage du cuivre deviennent le cœur de son langage syncrétique, véritable fusion entre tradition et art contemporain. Entre le monde arabe et l’occident, cet orfèvre préfère la frontière. Les œuvres monumentales de Yahya trouvent aussi bien leur place dans des palais royaux, des villas somptueuses ou des lofts new-yorkais

Il se découvre une passion pour le dessin qu’il développe aux Beaux-Arts de Rabat, de Toulouse, puis de Paris. Quelques décennies plus tard, en 2005, il retourne vivre au Maroc où il devient membre du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme et œuvre inlassablement pour le rapprochement des cultures. En 2011, Il a été nommé par S.M le Roi Mohammed VI à la tête de la Fondation nationale des musées au Maroc tout en continuant son œuvre picturale. Reconnue dans le monde entier, son œuvre picturale est un monde ouvert à l’infini. Point de rencontre entre l’Orient, l’Afrique et l’Occident, entre l’abstraction géométrique et les élégantes subtilités des arts décoratifs arabo-islamiques, ses œuvres laissent le regard se perdre dans les entrelacs d’une calligraphie et d’une écriture arabe mises au service d’une création contemporaine. 

Bande-annonce :

Informations pratiques :
Institut du monde arabe
Exposition « Lumière Invisible » du 10 avril au 7 juillet 2013

Mardi, mercredi, et jeudi de 10 h à 18 h.
Vendredi de 10 h à 21 h 30
Samedi, dimanche et jours fériés de 10 h à 19 h.

Tarifs : 5 € plein / 4 € réduit / 4 € (-26 ans, MDA et RSA)

Tarif réduit : enseignants, demandeurs d’emploi


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement