This page is not available in your language, please, choose yours

Les trois vies de ma mère par gérard alary

Publié le 4 juin 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


47 boulevard de l’Hôpital
75013 Paris 13

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et Novartis présentent Les trois vies de ma mère, une exposition inspirée et forte de Gérard Alary, du 05 juin au 24 août 2008 dans la superbe chapelle de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

La mère de Gérard Alary, Georgette, est atteinte par la maladie d'Alzheimer. Elle vit dans l'atelier de son fils, artiste peintre. Il a puisé à proximité de cette pathologie de l'absence et de l'oubli, qui frappe un être particulièrement aimé, une oeuvre puissante et émouvante. Il s'agit en fait d'une installation, c'est à dire d'une rencontre autour de ce projet pictural d'amis ; un photographe, Nicolas Rostagni ; un auteur d'univers sonore, Laurent Garnier ; un vidéaste, Hakeem B ; qui fréquentent l'atelier de Gérard et connaissent donc bien sa mère. Cette présence et l'affectivité qui s'en dégage, au delà du désastre de la perte de la mémoire, les a tous transformés.
Leurs contributions dans cette exposition sont des restitutions de la force, de l'énergie, de la tendresse aussi, qu'elle leur a données. Méditation sur l'alchimie étrange provoquée par la présence d'un être dont la conscience se défait, cet événement dépasse le cadre d'un protocolecompassionnel. Cette exposition célèbre le partage de ce qui rassemble mais aussi permet de nous dépasser dans la condition humaine, au-delà des malheurs qui l'accable et des bonheurs qui l'honore.
Novartis avec la proximologie a mis en valeur l'importance majeure du rôle des familles dans l'accompagnement des malades, notamment lorsqu'ils sont atteints de maladies chroniques difficilement curables. S'agissant d'un « aidant » artiste puisant dans cet accompagnement au quotidien une oeuvre singulière qui nous interpelle tous, en tant qu'être humain comme dans notre commune aspiration à la beauté, Novartis ne pouvait que s'y associer, dans le cadre d'un mécénat citoyen, pour la rendre accessible à un large public.
L'AP-HP est heureuse de mettre à la disposition de cette exposition l'écrin de la Chapelle de la Pitié-Salpêtrière, classée Monument Historique, et disposant de l'un des dômes les plus majestueux de la capitale. Il s'agit d'un lieu de culte en activité, à la disposition des patients de l'Hôpital dans lequel il s'insère. Il est aujourd'hui ouvert à des expérimentations artistiques en lien avec l'univers de la santé.
La première version de cette installation dans l'ancien hospice de La Vieille Charité de Marseille, en juin 2007, a reçu plus de 40 000 visiteurs.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement