This page is not available in your language, please, choose yours

Dominique perrault architecture

Publié le 6 juin 2008 Par Clément D.

Le nom de Dominique Perrault évoque immédiatement la réalisation de la Bibliothèque nationale de France, ce monument de l'Est parisien qui, construit comme une non-architecture, par la simple délimitation d'un volume autour d'un jardin, a inauguré une nouvelle économie du territoire et de l'objet architectural

L'oeuvre de Dominique Perrault reste à découvrir: près de quatre cents projets étudiés à travers le monde, de nombreuses réalisations avec des bâtiments comme le Vélodrome et la piscine Olympique de Berlin, au moment même où l'agence s'apprête à livrer cinq projets de première importance, la Cour de Justice des communautés européennes à Luxembourg, l'Université Ewha à Séoul, le Centre olympique de tennis de Madrid, l'Hôtel Habitat Sky de Barcelone, et les deux tours de l'Hôtel 3-4 à Milan. L'exposition qui lui est consacrée dressera ainsi un premier bilan d'une intense activité menée depuis 2000, présentant près d'une soixantaine de projets, dans une scénographie conçue par le Centre Pompidou et l'architecte, élaborée à partir de la palette de mailles métalliques industrielles dont l'architecte est le créateur et qui sont aujourd'hui largement utilisées par les architectes du monde entier.
L'exposition de la Galerie Sud présente, sur plus de mille mètres carrés, la production de DPA - Dominique Perrault Architecture. Des maquettes, photos, dessins ainsi que des films, spécialement réalisés par Richard Copans (les Films d'Ici) à cette occasion, offrent un panorama complet des travaux passés et en cours.
Les nombreux projets exposés témoignent de la richesse formelle de cette approche et des multiples vertus qu'elle engendre - que ce soit en matière environnementale, sociale ou urbaine. On découvrira notamment comment, autour de la Cour de Justice des Communautés européennes,à Luxembourg, et du Palais des Congrès de la ville de León, en Espagne, se développent des études urbaines riches de potentialités. Comment le nouveau Centre de Tennis de Madrid peut s'adapter et se transformer selon les exigences et les conditions du moment. Comment le Théâtre Mariinsky II à Saint-Pétersbourg s'insère heureusement dans un site délicat, protégé au titre du patrimoine mondial de l'humanité...
Ces thématiques se déclinent constamment dans l'ensemble de projets présentés, en chantier ou en cours d'études : en France, le Palais de sports de Rouen, un immeuble mixte de logement, bureaux et commerces pour Euralille, l'Hôtel d'agglomération de Perpignan et plusieurs immeubles de bureaux ; en Espagne, la plage et l'hôtel de Tenerife, le Centre des congrès de León;en Italie, l'aménagement de la Piazza Garibaldi à Naples ; en Angleterre, un pavillon dans le Priory Park de Reigate, près de Londres; aux Pays-Bas, des logements et des bureaux ou au Japon, à Osaka, une tour de bureaux. Une sélection de concours manifestes permet de se pencher sur la genèse du projet architectural et les processus de formation du paysage développés par l'architecte. Ils illustrent les particularités conceptuelles du travail de l'agence, à travers les projets du Centre Pompidou à Metz, de la Fondation Pinault sur l'Ile Seguin, de la gare de Afragola à Naples et, plus récemment, du stade Jean Bouin à Paris ou de la Tour Phare à la Défense. L'exposition que le Centre Pompidou dédie à Dominique Perrault dresse ainsi un premier bilan d'une intense activité, présentant près d'une soixantaine de projets.


Visuel : Jean Perrault © Jean Ber (exposition centre pompidou)


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement