This page is not available in your language, please, choose yours

Mojito havana : le patrimoine de cuba

Publié le 20 août 2010
Mojito Havana : le patrimoine de Cuba



Décidément, la Mojito-mania conquiert de plus en plus d?aficionados à travers le monde. Elle s?empare des consommateurs et stimule la créativité des barmen inspirés par ce cocktail aux saveurs exotiques. Mais connaît-on vraiment l?origine de ce breuvage ?



Il faut remonter au XIXème siècle pour en découvrir l?histoire. Et même avant dit-on, lorsque les pirates du navire « le Drake » commencèrent à apprécier la dégustation des eaux de vies de l?île de Cuba arrangées de quelques feuilles de menthe parfumées. Un sol fertile et un climat favorable facilitèrent la production de la fameuse canne à sucre qui permet de produire le rhum. Ce spiritueux viendra avec le jus de citron vert agrémenter le célèbre Mojito à sa naissance dès 1910 qui prendra son nom de « Mojo », un assaisonnement frais destiné à valoriser le goût des aliments.





Le succès de cette boisson ne tardera pas. En 1920, le Mojito deviendra incontestablement la boisson nationale cubaine et sa recette fera le tour du globe !





Selon les puristes, il n?y a rien de mieux qu?un rhum « made in Cuba » pour réaliser le Mojito, le plus célèbre des cocktails cubains ! Profondément ancrée dans la culture cubaine, la Maison Havana Club utilise le savoir-faire unique de ses Maestros Roneros, anges-gardiens qui perpétuent l?art de l?« anejamiento », pour distiller, faire vieillir et assembler des rhums de haute qualité. Havana Club représente toutes les valeurs de l?héritage de la fabrication du rhum de La Havane.





Ses Maestros Roneros sont responsables de chaque étape du processus d?élaboration, de la sélection de la canne à sucre, du choix des ingrédients les plus fins à la mise en bouteille. Passion et patience dans le respect de la tradition constituent l?essence même du rhum Havana Club. Tous les rhums de la gamme Havana sont vieillis, d?où leur nom « anejo », à partir de rhum jeunes et clairs jusqu?à devenir des rhums âgés et extra-âgés : anejo blanco, anejo 3 anos, anejo especial, conseillé pour réaliser le long drink Cuba Libre, anejo 7 anos pour la réalisation d'un Daïquiri Isula et la version anejo Maximo présentée dans son superbe flacon pour les connaisseurs?


Don José Navarro est Maître Rhumier de la Maison Havana Club. Il explique volontiers que le rhum n?a pas de formule magique mais que c?est un héritage culturel transmis de maestro ronero à maestro ronero, de c?ur à c?ur, de cubain à cubain? Il faut près de 15 ans de formation pour devenir un Maestro Ranero. Tous ceux qui se sont succédé à ce poste capital ont su transmettre leur expérience et leur savoir acquis depuis le la deuxième moitié du XIXe siècle.
















Le rhum était fait jadis sur les instructions de la Couronne d?Espagne pour satisfaire le palais des membres de la Cour et des élites de l?Empire. Le Ron Superior devait être doux, léger, délicat, exceptionnel et consommé pur ou en cocktail. La popularité du rhum de Cuba devint telle que plus de 1000 distilleries en produisaient dans le pays et parmi elles, la Maison Havana Club fut fondée en 1878. Elle est évidemment toujours en activité sur « l?île du Rhum ». Les touristes ne manquent pas de visiter à La Havane ce site exceptionnel où l?on peut découvrir toute l?histoire du rhum de Cuba, ses étapes de fabrication mais aussi ses modes de consommation. Dans la ville, après de Musée Havana Club, une halte à la Bodeguita del Medio s?impose. Ce bar sert le Mojito dans la plus pure tradition cubaine. Ce dernier y est préparé avec « l?or cubain »le rhum Havana Club Anejo 3 anos. Retenez la véritable recette du Mojito comme elle se pratique à Cuba :


Prenez un verre à Mojito Havana Club, deux cuillères à café de sucre blanc, ajoutez le jus d?un demi-citron vert, et que le jus sans les quartiers pour éviter l?amertume de la peau du citron. Ajoutez deux branches de menthe fraîche, 9cl d?eau gazeuse, pilez, ajoutez 4,5cl de Havana Club Anejo 3 Anos et enfin 4 glaçons entiers pour bien rafraîchir sans diluer le Mojito?
















Les recettes d?autres cocktails cubains légendaires vous attendent sur le blog consacré à l?univers du bartending : www.havana-cocteles.com. Il recense les toutes dernières informations sur l?art du cocktail : recettes inédites, interviews exclusives des plus grands bartenders cubains et internationaux, avis d?experts, agenda événementiel? et bien plus encore ! Autre site créé à l?initiative de la Marque Havana Club, www.havana-cultura.com plonge l?internaute au c?ur de La Havane à la découverte de la nouvelle scène artistique cubaine. Musiciens, peintres, écrivains, chorégraphes : tous se dévoilent à travers des portraits intimistes et des interviews sur leurs vies, leurs ?uvres et leurs aspirations. En distillant son univers festif et convivial, le Mojito Havana a su s?imposer en devenant le mode de consommation du rhum le plus prisé dans le monde. N?attendez pas pour cliquer sur www.havana-club.fr. Amateur ou professionnel du bar, vous pourrez suivre les étapes de la préparation du Mojito à Cuba ainsi que du Cuba Libre et du Daïquiri Isula parmi les cocktails les plus célèbres à base de Rhum Havana Club. A vos shakers !





> Galerie photo Tournée Havana club 2010





L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.





Sarah Canonge





Abonnez-vous à la newsletter d'Infosbar




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement