This page is not available in your language, please, choose yours

For Ellen : le supplément de la semaine

Publié le 17 septembre 2012 Par Mélanie B.

Au moment d'officialiser son divorce, Joby doit également renoncer à son statut de père. Cette simple " formalité ", puisqu'il n'a jamais rencontré Ellen, se transforme en véritable cas de conscience.

Lorsque Joby a rendez-vous avec Claire et leurs avocats respectifs, il s'agit de formaliser les détails du divorce. Il ne se doute pas qu'il devra abandonner tout droit sur sa fille, Ellen, âgée de 6 ans. Une décision d'autant plus justifiée que le jeune homme n'a encore jamais rencontré sa fille, ni n'en a jamais fait la demande.

Pourtant, devoir céder son " statut " biologique lui rappelle combien faire partie de sa vie devrait être important. Avec l'aide de son avocat, il va tenter d'obtenir une entrevue avec l'enfant. Dans quel espoir ? La convaincre de le revoir ? Faire définitivement partie de sa vie ? Seulement Claire est sur le point de se remarier et d'offrir un foyer " normal " à Ellen. Joby, jeune rock star un peu paumée doit-il pour autant s'effacer ? Terrassé par les remords, accablé de questions, le jeune homme ne peut se résoudre à signer les papiers.

Une fois de plus, chacune des décisions se prendront sans qu'Ellen n'en ait réellement conscience. Quoi que ses parents pensent agir, depuis le début, pour son bien, la voilà confronté à un père qu'elle n'a jamais connu et qu'elle ne reverra probablement jamais. D'abord préoccupé par ses ambitions professionnelles, désormais acculé par ses responsabilités parentales, Joby se résigne à abandonner sa fille pour la seconde fois. So Yong Kim aborde la délicate question de la séparation comme une épreuve à laquelle chacun se retrouve confronté tour à tour.

Pourtant, c'est une fois de plus Ellen qui subit les erreurs de ses parents. For Ellen est en ce sens contradictoire puisque rien ne semble véritablement avoir été décidé dans son intérêt... jusqu'à présent. Si Joby choisi en tout état de cause de s'éloigner d'elle, pense-t-il à offrir à sa fille une vraie famille ou s'agit-il une fois encore de fuir ?

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement