This page is not available in your language, please, choose yours

Zouzou : critique et bande-annonce

Publié le 16 décembre 2014 Par Maïlys C.
Zouzou : critique et bande-annonce

Infos pratiques

Le... 24 décembre 2014

Zouzou, en salles le 24 décembre 2014, est une comédie réalisée par Blandine Lenoir. Le film raconte l'histoire de la disparition de Zouzou, jeune fille de 14 ans. Autour d'elle, sa mère, ses tantes et sa grand-mère se mettent à réfléchir sur la sexualité et sur son apprentissage. Alors que sa mère est morte de trouille à la simple évocation du premier rapport sexuel de Zouzou, sa tante dédramatise. Une charmante comédie, très actuelle.

17 jours de tournage, des acteurs amis, une grande maison près d'Angoulême : avec peu de moyens et beaucoup de rigolades, Blandine Lenoir réussit un film intelligent et drôle, qui fleure bon l'amitié et les discussions autour d'une bouteille. 

Un motif de réflexion, l'apprentissage de la sexualité. En France, une loi existe depuis les années 70 : trois fois par an, les professeurs doivent prendre le temps de présenter aux élèves une sexualité libre, épanouie, protégée. En somme, informer pour libérer. Mais cette loi n'est pas très bien appliquée : les programmes des autres matières ont souvent accumulé du retard et finissent par manger le temps dédié à cet apprentissage un peu particulier (et pourtant si important). 

Aujourd'hui, alors que des milliers de manifestants se sont élevés contre l'apprentissage de la sexualité et de la théorie du genre, que reste-t-il des vieux préjugés archaïques concernant les différences entre les sexes, la contraception, la protection ? C'est la question que Zouzou pose et à laquelle il propose des éléments de réponse. 

Autour de Zouzou, 14 ans, qui brille par son absence, la sexualité fait débat. Lucie, incarnée par la très vive Laure Calamy, est la tante de Zouzou : elle s'oppose à sa soeur, la mère de Zouzou, en lui expliquant tous les principes d'une sexualité libre, douce, féministe. Elle commence par montrer que les femmes peuvent faire pipi debout, sans se salir, en se cambrant tout en urinant avec force : pas une goutte ne tâche les vêtements. Ainsi, elle ruine cette différence a priori immuable entre les hommes et les femmes. Et tout au long du film, elle bouscule, elle apprend, elle peste, elle sourit à un avenir égalitaire inondé de plaisir. 

À côté de ce personnage très fort, la mère des filles, 65 ans, amoureuse, faisant l'amour avec son tout nouvel amant, comprend sa petite-fille. Une autre soeur, mariée, malheureuse, complète le tableau. Quelques hommes, un peu anecdotiques mais bel et bien présent, amants ou amis discutant de calvitie. 

Blandine Lenoir aborde les problèmes avec un grand sourire communicatif : son film est très rafraîchissant et plein de ressources. (Dans le même genre en un peu plus fantasque, allez voir Ceci est mon corps, actuellement au cinéma.)

Bande-annonce :

Informations pratiques :

Zouzou
En salles le 24 décembre 2014 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement