This page is not available in your language, please, choose yours

Jérôme commandeur. interview.

Publié le 17 novembre 2008 Par Caroline D.
Jérôme Commandeur Photo

Infos pratiques


37 rue Faubourg du Temple
75010 Paris 10

La rédaction de sortiraparis a petit-déjeuné avec Jérôme Commandeur un matin de novembre, dans un café parisien. Rencontre agréable avec cet humoriste bavard et généreux !


Jérôme, si on se retourne sur les 10 dernières
années, tu as fait du chemin.
C’est
vrai. J’ai commencé en 1997 sur l’émission « Graine de star » d’M6,
puis de 99 à 2001, j’ai présenté avec Marie Drucker « Rince ta
Baignoire » sur France 2. En 2001, j’avais un duo comique « Commandeur
et Goude » avec Paulo Goude, le fils de Grace Jones et de Jean-Paul Goude.
Aujourd’hui, Paulo est musicien et moi j’ai poursuivi dans le "one". J’ai commencé
l’écriture de mon spectacle en solo avant de faire le tour de plein de petites
salles à Paris. Je l’ai rodé, travaillé, changé, peaufiné. Bref j’ai
joué, j’ai joué, j’ai joué !

Et puis il y a eu la rencontre avec Dany Boon ?
Il y a 2
ans je faisais des sketches sur Rires et Chansons. Et Dany Boon et venu faire
la promo de son DVD à l’émission. Il m’a dit "Je te connais, je t’ai vu à la
télé". Au début je croyais qu’il se foutait de moi, qu’il faisait la
vedette qui s’acharne sur le petit nouveau. Et puis il m’a demandé si j’avais
un producteur. Je trouvais qu’il était vachement poli ! Mais quand il est
venu me voir jouer, j’ai compris qu’il était sincère. Et comme
je disais tout à l’heure, comme j’avais déjà un peu rodé mon spectacle, il a vu
un show relativement et modestement abouti ! Du coup il m’a proposé de me
produire et de me mettre en scène. C’est un vrai bonheur, c’est un peu "Dany,
un ami qui vous veut du bien" !

C

omment se passe l’écriture d’un sketch ?
En
général, je préfère ne pas avoir de thème défini. Je pars d’un détail, d’une
observation et je construis la matière. J’ai besoin que ce soit lourd, dense,
comme un bon cassoulet ! Tu vois un sujet que je peux modeler, étirer puis
couper. Je préfère écrire seul. Et Dany me dit de retravailler tel ou tel
point, il me suggère des consignes de fond.

Tu es un homme de détail ?
J’aime
bien le détail dans le rapport aux autres. A quelle heure tu arrives au bureau,
tes RTT, les pellicules sur les épaules. Tu vois tous les petits détails finalement
anodins du quotidien, qui font qu’on peut bâtir des relations ou au moins des
échanges et donc des personnages. C’est ça la matière dont je parlais.

Quels sont les conseils de ton metteur en scène ?

L’aide et
surtout l’œil de Dany Boon m’ont permis d’être plus efficace dans l’humour. Il
tient beaucoup au "pas de trash inutilement ", tout doit être justifié. Par
exemple, j’ai un personnage qui est un routier, et bien, sur les conseils de
Dany, il est resté trash mais est devenu d’une poésie folle ! De la même
façon il m’a appris à travailler en mode "auto dérision". Dans le
spectacle je me moque de moi, de mon physique, de mes cheveux, de toutes les
petites choses qui me déplaisent chez moi. Et il a raison, c’est une clé
fabuleuse dans l’humour.

Peut on dire de ton spectacle qu’il est intemporel et
tout public?
Oui
complètement. J’y ajoute des petites anecdotes en fonction de l’actu parce que
j’aime ça et que ça m’amuse. Mais mes personnages n’ont pas de contraintes de
temps. Ils existent, peu importe quand. Je crois que mon spectacle est
suffisamment kaléidoscopique pour que chacun y trouve son compte.

Il paraît que tu as un don d’imitateur ?
J’en ai
fait beaucoup quand j’étais à la radio mais je n’en fais plus. En revanche je
m’en sers dans mes personnages pour leur donner une voix, un timbre
particulier. J’aime bien jouer mes personnages et les incarner jusqu’au bout y
compris dans la respiration.

Ton personnage préféré du spectacle ?
Je crois
que c’est ma Gisèle, la secrétaire.
Je l’aime bien. Je joue même avec des cheveux imaginaires pour ce personnage,
c’est dire ! Tu sais comme ces femmes qui se recoiffent avec les doigts par
le derrière du crâne. Et bien Gisèle elle fait ça. J’adore
les forts en gueule. Ceux qui rétablissent la vérité mais avec des énormités. Ca
me fait marrer. J’adore gueuler des conneries.

Qui te fait rire aujourd’hui ?
Dany
évidemment. Sinon j’écoute souvent Didier Porte sur France Inter dans le Fou du
Roi. J’ai aussi hâte de voir le nouveau spectacle de Valérie Lemercier que j'adore. Mais
le soir je joue. Faut que je trouve un samedi en matinée. Dieudonné aussi mais
il est devenu moins fréquentable ces derniers temps. C’est dommage parce que
c’est un bon comédien. A partir de l’histoire Le Pen, j’ai arrêté, j’étais un
grand fan. Je l’ai vu peut être 10 ou 12 fois. Mais bon c’est dommage. Ces deux
là ils ont une place à part pour moi parce qu’ils m’ont donné envie de faire ce
métier.

Ton théâtre préféré à Paris ?
J’adore le
Café de Gare, un lieu un peu indépendant, hors circuit, hors du temps, avec une
belle histoire. Il y a de la magie là-bas. Une bande de fou furieux un peu soixante-huitards.

Tu as d’autres projets ?

j’attends qu’on me livre un canapé parce que je viens de déménager ! Plus
sérieusement, j’ai travaillé cet été sur une série d’animation pour la télé
avec Dany Boom. Ca va s’appeler "Commandeur Circus". Et puis j’ai
un projet cinéma "Pression", c’est l’histoire de deux VRP (Olivier
Soler et moi), deux mecs bien loosers qui vont vendre de la bière en Belgique.
Le tournage est prévu pour l’été 2009.

Et l’Olympia ?
Oui !!
Mais tu sais, j’ai toujours travaillé. Je ne suis pas en attente de quelque
chose. Je ne suis pas le mec qui
attend à tout prix l’Olympia. Mais c’est vrai que je suis hyper heureux de
faire la 1ère partie de Dany en novembre 2009 dans cette salle mythique. C’est
dingue !
Du mardi au samedi à 20h00 au Petit Palais des Glaces





VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement