This page is not available in your language, please, choose yours

Scènes d'été

Publié le 23 juillet 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


211 avenue Jean Jaurès
75019 Paris 19

La folie joyeuse s’empare des Scènes d’été : des plateaux multicolores pour cette édition 2008 avec une sélection des meilleurs artistes du moment en musique du monde – ou plus exactement de tous les mondes. Des dimanches après-midi, les pieds dans l’herbe et la tête au soleil, pour savourer des musiques à écouter ou à danser dans une ambiance festive et décontractée.

Dimanche 20 juillet : Outro Brasil fête ses 10 ans
17h30 - Renata Rosa
Valeur montante de la nouvelle scène brésilienne, Renata Rosa est devenue l'une des artistes phares du label Outro Brasil. Née à São Paulo, cette auteur-compositeur, musicienne, chanteuse, explore les traditions musicales nordestines et en offre une vision nouvelle, féminine et créative. Au son de son violon rabeca et de sa voix puissante, Renata entraîne le public dans des envolées où le chant amène la danse et la danse porte le chant.
19h30 - Silvério Pessoa
Autre artiste fétiche d'Outro Brasil, Silvério Pessoa - qui possède un charisme indéniable - a conquis son public qu'il emmène comme il veut où bon lui semble. Avec un cœur acoustique et une tête électrique (pour paraphraser le titre de son nouvel album), Silvério a su trouver le juste équilibre entre authenticité et ouverture. Il renouvelle avec respect la tradition du forró sans tomber dans la tentation facile du copiage des styles occidentaux.




Dimanche 27 juillet : Voix d'Hommes
17h30 - Simon Nwambeben
Chanteur camerounais installé en France, Simon Nwambeben, a inventé son propre style musical : le Bitibak, savoureux mélange de musique traditionnelle bafia et de musiques modernes. Évitant le folklore et les musiques formatées à la sauce mondialisée, il propose un univers de poésie, d'amour et de simplicité. Au delà de son appartenance au monde africain, c'est son humanité qui nous touche, son sens de l'homme et son amour de la vie.

19h30 - Etienne Mbappé
Bassiste et chanteur d'exception, Etienne Mbappé, a tracé au fil du temps un parcours musical phénoménal, placé sous le signe de l'ouverture, allant des musiques traditionnelles au jazz, en passant par la variété. Son dernier opus Su La Také est un pèlerinage au sein du groove. Chanté dans sa langue maternelle, le Douala, c'est une succession de tableaux, tous œuvres d'amour et de poésie. Un artiste à fleur de peau et d'une sensibilité rare.





Dimanche 3 août : Voix de Femmes
17h30 - Dobet Gnahoré
Les styles musicaux visités par Dobet Gnahoré - ballades sénégalaises, rumbas zaïroises ou rythmes bétés - comme les sept langues qu'elle emploie parlent de l'Afrique actuelle et marquent l'engagement de cette ivoirienne charismatique. Sur scène, Dobet habite ses chansons avec une intensité brûlante. Ses intonations à la fois puissantes et subtiles, son charme naturel et son sens aigu du spectacle, font de Dobet une artiste aux multiples talents.
19h30 - Lura
Lura est une étoile en pleine ascension, la plus cosmopolite des artistes capverdiennes, marchant sur les traces de son aînée Cesaria Evora. Madone lusophone à la peau cuivrée, au sourire éblouissant et aux pas de danse ravageurs, Lura a toujours gardé la fierté de ses origines familiales. On entend parfois, dans sa voix sensuelle et épicée, les regrets lointains de son exil lisboète, une saudade diffuse, toujours douce, jamais amère.




Dimanche 10 août : Musiques croisées
17h30 - Speed Caravan
Guérillero du plaisir, gardien de la fulgurance, en virtuose glamour Mehdi Haddab conduit sa caravane électrique à la vitesse du son. Armé de son oud éclectique, il nous entraîne des secrets de l'Orient - recueillis entre Tizi Ouzou, Sanaa ou encore Istanbul auprès de vieux sages ou de génies déjantés - jusqu'au cœur des raves sauvages, des temples du rock acéré ou au centre des clubs des rois de l'improvisation.
19h30 - Balkan Beat Box
Formé par Tamir Muskat et Ori Kaplan, deux musiciens super actifs sur la scène underground new yorkaise, Balkan Beat Box est rejoint par Alma Har'el, un des VJ les plus accomplis d'Israël, la chanteuse Victoria Hanna et le percussionniste Tomer Yosef. Délibérément axé sur les cultures d'Europe centrale et du moyen orient, Balkan Beat Box distille des accents Klezmer survitaminés de Drum'n'bass avec un goût prononcé pour la fanfare balkanique en format multimédia.






Dimanche 17 août : Chansons métissées
17h30 - Karim Ziad
Percussionniste, batteur, chanteur et compositeur d'origine Algéroise, Karim Ziad s'est illustré auprès de musiciens tels que Cheb Mami, l'Orchestre National de Barbes, Nguyen Lê ou Joe Zawinul. Avec ses harmonies jazz, ses rythmes funk, ses mélodies arabes et son groove en filigrane, Karim Ziad propose une musique passionnée et passionnante ; une ode à l'amour des peuples qui rapproche l'Orient et l'Occident.

19h30 - Zen Zila
Zen Zila, c'est d'abord l'aboutissement d'une rencontre entre deux animateurs sociaux, Wahid Chaib et Laurent Benitah, qui décident de partager leur passion pour la musique et les rapports humains. Entre chanson française, rock et musique orientale, leurs albums se plaisent à faire cohabiter les extrêmes. Tantôt en arabe, tantôt en français, les chansons de Zen Zila parlent de tolérance et d'esprit de famille. Un défi à la neurasthénie !




Dimanche 24 août : Carte blanche à Radio Nova
17h30 - Ramiro Musotto
Argentin de naissance, Ramiro Musotto n'en est pas moins l'un des musiciens brésiliens les plus accomplis de sa génération. Rêvant de devenir percussionniste et maître de berimbau, c'est au Brésil qu'il vit ses premières expériences de programmations électroniques. Son album Civlizacao & Bararye est un mix de sonorités urbaines, tribales, rituelles et de percussions réunissant les meilleures influences et expériences du compositeur.

19h30 - Fanga
Fanga dénote des formations afrobeat classiques même si les fondements sont les mêmes : une pulse unique, une rythmique hypnotique. Les longues phases d'improvisation tenues par le sax et les claviers, les samples et sons électroniques qu'ils utilisent donnent à la musique de Fanga une identité plus actuelle. Le chant, à mi-chemin entre le rap et le spoken word, apporte lui aussi une couleur moderne, synthétisant la rencontre entre l'Afrique et l'Europe.

Pour plus d'information cliquer ici

Attention : Visuel : photo ©William Beaucardet conception graphique Sophie Lavoie


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de laofat

    laofat le 08/08/08 à 00h08

    Sans voyager physiquement, les musiques du monde viennent à nous (gratuitement). Génial ! A noter que chaque saison, le Théâtre de la Ville propose aussi une trentaine de concerts de qualité (payants) ouverts sur le monde.

L'AGENDA

Annoncez votre événement