This page is not available in your language, please, choose yours

TOP 10 des spectacles de danse de la rentrée à Paris !

Publié le 9 septembre 2016 Par Maïlys C.
TOP 10 des spectacles de danse de la rentrée à Paris !

Infos pratiques

Du... 1 septembre 2016
Au... 31 octobre 2016

Danse contemporaine, danse classique, performances en tout genre : Paris fourmille de spectacles vivants où le corps est roi. "Je considère comme gaspillée toute journée où je n'ai pas dansé." disait Friedrich Nietzsche ; chez Sortir à Paris, on considère comme gaspillée toute semaine où nous n'avons pas vu de spectacle de danse. Voici donc notre sélection des dix meilleurs spectacles de la rentrée avec, en bonus, un petit point sur les sorties ciné en rapport avec la danse.

Festivals, spectacles très attendus comme celui de Pina Bausch ou révélations contemporaines, découvrez l'actualité des mois de septembre et octobre 2016 sur un angle dansé !

Le Centre culturel suisse accueille du 7 au 10 septembre 2016 le festival d'arts vivants Extra Ball. Comme chaque année depuis 2009, les performances les plus avant-gardistes y seront présentées ; cette année, les solos et les duos sont à l'honneur. Un rendez-vous pointu, à ne pas manquer.
Les arts vivants, mais pas n'importe lesquels. Pas de pièce de boulevard ici, mais plutôt une exploration des possibilités poétiques et artistiques du corps. Chaque année, des artistes audacieux et exigeants sont mis en valeur au Centre culturel suisse quand vient la rentrée, pour insuffler à l'année qui arrive un vent d'innovation et de liberté.

Festival Extra Ball au Centre culturel suisse

Du 2 au 10 septembre 2016, le célèbre conte de Charles Perrault, La Belle au bois dormant, lance la saison danse à l'Opéra Bastille avec une version d’Alexei Ratmansky interprétée par l'American Ballet Theatre. L'occasion pour la compagnie new-yorkaise de renouer avec la scène de ce théâtre emblématique après de nombreuses années d'absence.
Cela fait 25 ans que l'American Ballet Theatre ne s'est plus produit à l'Opéra Bastille. La prestigieuse compagnie de danse américaine signe en cette rentrée 2016 son grand retour dans l'enceinte de ce grand théâtre parisien avec dix représentations de la Belle au bois dormant.

La Belle au bois dormant de retour à l'Opéra Bastille

Extrait de notre critique : "En 1986, après un tournage avec Fellini, Pina Bausch, pour la première fois, s'essaye à la création hors ses murs, ceux de Wuppertal, qu'elle connait si bien et qui ont vu naître bien des chefs-d'oeuvre. En résidence pendant trois semaines au Teatro di Roma, la célèbre chorégraphe va s'inspirer de cette ville, si différente de la sienne, pour créer Viktor, cette pièce qui marque le début d'un voyage autour du monde de Pina Bausch pour son œuvre.
Sur scène, cela débute par une femme sans bras, bien souriante et vêtue d'une robe rouge, que Dominique Mercy, pilier de la compagnie avant, mais surtout depuis la disparition de Pina Bausch en 2009, vient couvrir d'un manteau. Dominique Mercy est-il Viktor ? Nous n'avons pas la réponse, le spectacle ne la donne pas. Les trois heures de voyage dans le monde aux inspirations italiennes, comme toujours, conservent une part énorme de mystère une fois la salle quittée et les lumières éteintes." 

viktor

Le théâtre des Champs-Élysées accueille la compagnie de danse de Benjamin Millepied, le L.A. Dance Project, du 15 au 18 septembre 2016, pour quatre soirées mêlant Martha Graham, William Forsythe, Justin Peck et Benjamin Millepied lui-même.
C'est comme un mini-festival de danse contemporaine, résumé en une seule soirée, sous l'autorité de Benjamin Millepied. Directeur de la danse à l'Opéra de Paris jusque récemment, le chorégraphe français Benjamin Millepied (né en 1977) est familier des États-Unis où il a été danseur étoile jusqu'en 2011 au New York City Ballet et où il a fondé, en 2012, une compagnie de danse nommée le L.A. Dance Project. 

Benjamin Millepied au théâtre des Champs-Élysées

Le Panthéon accueille le projet "Monuments en mouvement", qui invite des danseurs et chorégraphes à s'emparer du patrimoine français, le 19 septembre 2016. L'immense Carolyn Carlson donnera deux représentations (à 18h et 19h30) de son spectacle Giotto Solo. Un immanquable de la rentrée.
Née en 1943 en Californie, Carolyn Carlson est aussi bien danseuse que poétesse, chorégraphe et calligraphe. Multipliant les arts et les pratiques, ses pas dessinent autant d'élans que ses calligraphies, et ses mots forment des ballets uniques et pointus. On l'apprécie autant pour son travail d'une très grande technicité que pour ses nombreuses références à l'Histoire de l'Art. 

Le Théâtre National de Chaillot accueille le spectacle de la chorégraphe Carolyn Carlson, Now, du 23 au 30 septembre 2016. Pensée pour un groupe de danseurs, cette ode à la vie tisse des liens entre danse et philosophie : une réussite.
C'est une sorte de come back : Now a été créé il y a deux ans, alors que Carolyn Carlson était en résidence au Théâtre National de Chaillot. C'est dans ces murs qu'elle a puisé la force et l'inspiration de construire cette chorégraphie de groupe d'une heure et vingt minutes, pétrie de nombreuses références à la philosophie.

Carolyn Carlson au Théâtre National de Chaillot

Le théâtre des Abbesses accueille l'une des plus célèbres danseuses contemporaines américaines, la grande Nora Chipaumire, pour quatre dates : du 28 septembre au 1er octobre 2016, venez découvrir l'étonnant "Portrait of myself as my father".
Elle est sur un véritable ring de boxe, qui lui sert de scène. Comme prête à entamer un combat... Nora Chipaumire est habillée d'une armure de football américain et prend des poses de Popeye, façon mec dur à cuire. Elle propose ici un Portrait d'elle-même en paternel, soit une critique du rôle de l'homme dans la société américaine actuel, et plus particulièrement de l'homme noir : elle épingle les traditions, les pressions et les contradictions de certains rituels sociétaux et se place dans une réflexion post-colonialiste.

Danse : Nora Chipaumire au théâtre des Abbesses

Vous connaissiez Le Lac des Cygnes à l'opéra, préparez-vous à re-découvrir Le Lac des Cygnes sur glace ! Après une tournée mondiale à guichets fermés, le spectacle revient à Paris du 19 au 23 octobre 2016. Et cette fois-ci, c'est Philippe Candeloro qui prendra le rôle du Baron Von Rothbart.
Le spectacle s'étant joué à guichets fermés dans le monde entier, mieux vaut ne pas laisser passer sa chance. D'autant plus que le spectacle s'enrichit.

Le Lac des Cygnes sur glace au Grand Rex de Paris 2016

La Maison des Métallos accueille le festival international des musiques corporelles, International Body Music Festival, du 17 au 26 octobre 2016. Pendant ces dix jours de découvertes, des stages, des spectacles et des rencontres sont proposés au public pour découvrir toutes les possibilités musicales du corps.
La musique corporelle est une discipline relativement nouvelle, qui se situe à mi-chemin entre la danse et la musique bien sûr, mais qui est également proche du théâtre et du mime. Aussi bien visuelle que sonore, la musique corporelle a pour particularité revendiquée de n'être soumise à aucun clivage : vieux ou jeune, Congolais ou Italiens, homme ou femme, les représentants de la Body Music viennent de tous les horizons et partagent un langage nouveau, universel et puissant. 

International Body Music Festival à la Maison des Métallos

Le Théâtre du Châtelet est passé maître en l'art de la comédie-musicale parisienne. Toutes les propositions de la maison sont de véritables succès et de belles réussites artistiques (en témoigne la dernière en date, la présentation du musical de Damon Albarn). Pour la saison 2016-2017, le Théâtre du Châtelet présente 42nd Street, véritable emblème des backstage musicals américains, ces comédies musicales qui racontent la préparation d’un spectacle.
42nd Street, basé d’après le roman de Bradford Ropes et succès à Broadway dans les années 80, se déroule juste après la crise financière de 1929. Dans les coulisses d'un théâtre, la vedette d'un super show en préparation se blesse. Qui pour ma remplacer, alors que le jour de la première arrive à grand pas ? Une choriste discrète du spectacle, tout à coup, sort du lot...

Et au cinéma, actuellement en salles : 

  • Elektro Mathematrix, en salles le 24 août 2016, est l'une des bonnes nouvelles cinéma de la fin de cet été. Réalisé par la danseuse et chorégpraphe Blanca Li, ce film sans paroles est une "comédie musicale urbaine" où les pas des personnages résonnent au son de leurs mains plaquées sur des murs et des tables... Une réussite !

  • Relève, en salles le 7 septembre 2016 est un documentaire de Thierry Demaizière et Alban Teurlai autour de la création homonyme de Benjamin Millepied, ancien directeur de la danse à l'Opéra de Paris.  

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement